Aller directement au contenu

Étiquette: alimentation animale

Maïs : l’alimentation animale fait chuter le stock de maïs

Le stock mondial de maïs revu à la baisse. C'est une nouvelle surprenante qu'a annoncé le ministère américain de l'Agriculture (USDA), en réévaluant le stock mondial de maïs à 160,23 millions de tonnes ce mois-ci, contre 162,46 Mt le …

Nutral : Le fabricant d’aliment pour animaux Nutral fête ses 40 ans

Châteauneuf-sur-Sarthe depuis 1982, mais créée en région parisienne en 1971, la société spécialiste de l’aliment diététique et du supplément nutritionnel animal Nutral fête aujourd’hui ses 40 ans. Pour l’occasion, les dirigeants de l’entreprise agroalimentaire ont convié le député Paul …

L’alimentation animale 18% plus chère en 2011.

Selon une étude d’Agreste, les éleveurs ont du faire face à une hausse conséquente des prix de l’alimentation en 2011. En effet, si ces derniers ont eu tendance à baisser en fin d’année, ils se sont littéralement envolés en …

Et si les farines animales faisaient leur grand retour ?

C’est à cette question que les français vont devoir se préparer. Ainsi, selon une information d’Europe 1, le Conseil National de l’Alimentation (CNA) a donné aujourd’hui son aval à la réintroduction partielle des farines animales.

Continentale Nutrition obligé de fermer son usine provençale.

La société Continentale Nutrition produit des aliments secs et humides pour animaux domestiques, commercialisés sous marque distributeur. Le 6 octobre 2011, le PDG, Thierry Delpierre, a présenté un plan de restructuration globale du groupe aux partenaires sociaux, étant donné …

Cargill en route pour devenir le n°1 de l’alimentation animale.

C’est une très bonne opération que s’apprête à finaliser Cargill. En effet, le géant américain de l’agroalimentaire est sur le point de racheter Provimi. L’entreprise franco-néerlandaise de fabrication d’aliment pour animaux a accepté le rachat pour un montant de …

2 000 tonnes de fourrages qui partent en fumée.

En cette période de sécheresse difficile à négocier pour les éleveurs, la Coopérative de Blé de Salvagnac (81) a vu partir en fumée entre 1 500 et 2 000 tonnes de foins, de luzerne et de céréales immatures.

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend