Aller directement au contenu

2 000 tonnes de fourrages qui partent en fumée.

En cette période de sécheresse difficile à négocier pour les éleveurs, la Coopérative de Blé de Salvagnac (81) a vu partir en fumée entre 1 500 et 2 000 tonnes de foins, de luzerne et de céréales immatures.

En cette période de sécheresse difficile à négocier pour les éleveurs, la Coopérative de Blé de Salvagnac (81) a vu partir en fumée entre 1 500 et 2 000 tonnes de foins, de luzerne et de céréales immatures. En effet, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, l’immense hangar de la nouvelle unité de production de la Coopérative de Blé a pris feu.

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Lisle-sur-Tarn et un Technicien en Identification Criminelle d’Albi est également attendu sur place afin d’élucider les circonstances exactes du sinistre. Pour l’instant, le préjudice estimé est d’environ 200 000 €.

L’incendie pourrait être lié à la fermentation du fourrage, le foin encore humide qui fermente pouvant en effet s’enflammer. Mais l’exceptionnelle sécheresse 2011 et les spéculations sur les denrées agricoles alors que les éleveurs ont du mal à nourrir leurs animaux, pourrait aussi être le mobile d’un acte criminel.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend