Aller directement au contenu

Fluide caloporteur : Le producteur du champagne Castelnau opte pour le R-448A

Dans le but de poursuivre sa démarche écologique instaurée depuis 2015, le service qualité de la Coopérative Régionale des Vins de Champagne (CRVC) revoit l’ensemble des process pour remplacer les substances ayant un impact sur l’environnement. C’est ainsi que le changement de la saumure, fluide caloporteur utilisé dans la piscine de dégorgement de la coopérative, vers un fluide « …

Fluide caloporteur : Le producteur du champagne Castelnau opte pour le R-448A
Le fluide frigorigène Solstice® N40 (R-448A) a été choisi pour ses performances à basse température et son faible GWP.

Dans le but de poursuivre sa démarche écologique instaurée depuis 2015, le service qualité de la Coopérative Régionale des Vins de Champagne (CRVC) revoit l’ensemble des process pour remplacer les substances ayant un impact sur l’environnement. C’est ainsi que le changement de la saumure, fluide caloporteur utilisé dans la piscine de dégorgement de la coopérative, vers un fluide « vert », a entraîné la mise en place d’un nouveau groupe de production de froid.

La saumure remplacée par la solution Green Ice®

Spécifique et crucial dans la production de champagne, le process de dégorgement consiste à éliminer le dépôt qui s’est accumulé dans le col de la bouteille après la phase de remuage. Pour dégorger les 8000 bouteilles/ heure de la coopérative, la CRVC a choisi le fluide Green Ice® développé par la société Duguit Technologies, Champagel, pour la congélation des cols de bouteilles, une solution à base de 1.3 propanediol bio-sourcé.
Une fois la solution Green Ice mise en place, «l’échangeur du groupe frigorifique au R-404A n’avait pas le pincement suffisant pour atteindre des températures aussi basses qu’avec la saumure», explique François Royer, Responsable Sécurité et Services Généraux chez CRVC.
Face au manque de capacité de production frigorifique, deux alternatives sont proposées par l’entreprise Gayet, leader régional dans le génie climatique.
Pour des raisons budgétaires mais aussi pour des questions de sécurité et d’absence de retour d’expérience, la première solution au CO2 est écartée.
«Notre système est situé au plein cœur de l’entreprise où des salariés sont présents. Nous ne sommes pas contre cette technologie dans un local à l’extérieur mais nous privilégions avant tout la sécurité» souligne François Royer.

Le R-448A, une technologie maîtrisée, sûre et adaptée

La centrale frigorifique finalement retenue sera celle conçue par le fabricant allemand Teko, connu pour son savoir-faire en milieu industriel. Cette deuxième solution propose un système doté d’un compresseur à vis de marque Bitzer et d’une HP flottante pour optimiser la consommation d’énergie. Le fluide frigorigène Solstice® N40 (R-448A) est choisi pour ses performances à basse température et son faible GWP.
«Le bac de dégorgement est au cœur du process de la production de champagne. Il était important d’avoir un outil fiable face au besoin de notre client. Avec le fluide R-448A, nous sommes sur une technologie maîtrisée, sûre et adaptée aux évolutions réglementaires» explique Pierre Denault, Chef du service maintenance chez Gayet.
Depuis la mise en service de cette solution il y a deux ans, les acteurs se disent pleinement satisfaits : «Nous avons gagné en productivité et la machine frigorifique installée consomme moins d’énergie que précédemment» conclut François Royer.

Plus d’information sur ce retour d’expérience : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend