Aller directement au contenu

3A ne veut plus de glaces.

Avec « seulement » 23 millions de litres de glace par an, le groupe 3A a considéré que sa filiale Boncolac n’arrivait pas à atteindre la taille critique pour rivaliser avec les autres acteurs du secteur.

Avec « seulement » 23 millions de litres de glace par an, le groupe 3A a considéré que sa filiale Boncolac n’arrivait pas à atteindre la taille critique pour rivaliser avec les autres acteurs du secteur. Ainsi, les salariés de la filiale du groupe, spécialisée dans les produits surgelés, ont appris samedi dernier la nouvelle. Ils sont rachetés par le n°2 européen des ventes de glaces en GMS, le groupe Britannique R&R déjà implanté en France après son rachat l’année dernière du n°2 français de la glace, Rolland. R&R, qui a produit 500 millions de litres de produits l’année dernière, hérite des sites de Boncolac de Toulouse (31) et Carcassonne (11).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend