Aller directement au contenu

ADM étend son activité de traitement maïs en Europe

La fin des quotas sucriers en Europe laisse entrevoir le boom des édulcorants à base de céréales, un point qui n'a pas manqué de faire réagir le groupe américain ADM qui fait croître ses activités en Europe.

ADM étend son activité de traitement maïs en Europe
L’américain ADM développe ses activités en Europe et compte sur l’explosion du marché des édulcorants céréaliers.

Archer Daniels Midland Company (ADM) a annoncé détenir la pleine propriété de moulins humides de maïs en Bulgarie et en Turquie, et avoir pris une participation de 50% dans un broyeur humide en Hongrie. Ainsi, l’américain fait croître son activité en Europe et se positionne sur la marché des édulcorants à base de céréales.

« Notre activité de maïs crée de la valeur pour les actionnaires par l’expansion géographique et la diversification croissante de notre portefeuille de produits », reconnaît d’ailleurs Chris Cuddy, président « transformation maïs » d’ADM.

Une place à prendre sur le marché des édulcorants céréaliers

« Avec la fin prochaine des quotas de production de sucre dans l’UE, le bouchon artificiel sur les édulcorants à base de céréales sera levé. Il y aura d’énormes opportunités dans le nouveau marché européen de l’édulcorant, dont une particulièrement forte ouverture en Europe de l’Est, où il y a moins de production de sucre (…), dans le même temps, nous améliorons nos capacités pour répondre aux besoins des clients dans le marché en croissance pour l’amidon en Europe », explique le responsable.

Une production européenne boostée de 7,5%

Les installations en Bulgarie, en Turquie et en Hongrie ont une capacité de mouture quotidienne combinée d’environ 200 000 boisseaux. Ils produisent principalement des édulcorants et des amidons, l’installation hongroise produit également de l’éthanol pour le carburant, les boissons et les utilisations industrielles. Cela permettra d’accroître la capacité de mouture mondiale d’ADM pour le maïs de 7,5%, à environ 3 millions de boisseaux par jour.

« La valeur de cette transaction reflète la baisse attendue des prix du sucre de l’UE », détaille Chris Cuddy Ces acquisitions doivent encore être soumises à approbation en Europe, ADM pense conclure l’affaire cet été.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend