Aller directement au contenu

Agrial se prépare à la fin des quotas.

La coopérative normande Agrial s’arme pour 2015 et la fin des quotas laitiers. « Nous avons des demandes de nos adhérents pour voir ce que nous pouvons faire dans la transformation laitière », explique Gilbert Herpe, Président du huitième groupe coopératif français (2,26 milliards de chiffre d'affaires en 2010).

La coopérative normande Agrial s’arme pour 2015 et la fin des quotas laitiers. « Nous avons des demandes de nos adhérents pour voir ce que nous pouvons faire dans la transformation laitière », explique Gilbert Herpe, Président du huitième groupe coopératif français (2,26 milliards de chiffre d’affaires en 2010). Ses activités laitières vont être fusionnées avec celles d’Elle & Vire. Quelques 900 millions de litres de lait pourront ainsi être collectés, auprès des 2600 éleveurs engagés à leurs côtés, pour le compte de la CLE (Compagnie Laitière Européenne), une filiale de Bongrain possédant les marques Cœur de Lion et Elle & Vire. Agrial table également sur une hausse de 20% de sa production laitière entre 2015 et 2020 et compte sur la PME Délicelait pour absorber une partie des volumes de lait produits. En effet, la coopérative a récemment pris une participation minoritaire dans Délicelait (40 millions d’euros de chiffre d’affaires), spécialiste des produits laitiers pour les industriels de l’agroalimentaire et professionnels de la restauration.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend