Aller directement au contenu

Aliments du bétail en voie de stabilisation.

En France, la production d’aliments du bétail a atteint 20,55 millions de tonnes (+0,9% par rapport à 2009). Une progression notamment soutenue par la hausse de 2,3% des volumes d’aliments pour bovins (4,21 millions de tonnes), avec une belle augmentation des spécialités pour vaches laitières : +4,1% avec 3 millions de tonnes.

En France, la production d’aliments du bétail a atteint 20,55 millions de tonnes (+0,9% par rapport à 2009). Une progression notamment soutenue par la hausse de 2,3% des volumes d’aliments pour bovins (4,21 millions de tonnes), avec une belle augmentation des spécialités pour vaches laitières : +4,1% avec 3 millions de tonnes. L’avancé des aliments pour volailles est plus réservée : +1,8% (8,45 millions de tonnes) tandis que le tonnage des aliments pour le porc est en recul de -2,5% (5,65 millions de tonnes). Au niveau de l’Union européenne, la tendance est également à la régression dans le secteur porcin : -1% ; et +3% pour les volailles et stable pour les bovins. Avec l’augmentation du coût de l’alimentation animale, le Président de FNSEA, Xavier Beulin, a appelé les éleveurs à négocier avec leurs fournisseurs. Un accord devrait bientôt être mis en place.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend