Aller directement au contenu

Aquaculture : le port de Rouen-Haropa a élu son nouveau Président du Conseil de Développement

Jean-Philippe Laillé a été élu Président du Conseil de Développement de HAROPA - Port de Rouen, mercredi 30 mars 2016.

Aquaculture : le port de Rouen-Haropa a élu son nouveau Président du Conseil de Développement
Jean-Philippe Laillé a été élu Président du Conseil de Développement de HAROPA – Port de Rouen, mercredi 30 mars 2016.

 Ancien directeur du site industriel et portuaire Rubis Terminal, il est aujourd’hui Directeur des Opérations France du groupe, leader européen indépendant dans le stockage de produits pétroliers, chimiques, agroalimentaires et des engrais.

Jean-Philippe Laillé retrouve la présidence du Conseil de Développement de HAROPA-Port de Rouen, un poste qu’il a occupé de 2012 à 2014. L’ancien directeur de Rubis Terminal, aujourd’hui Directeur des Opérations France du groupe, a été élu mercredi 30 mars 2016 par les membres des quatre collèges composant l’instance consultative et de proposition.

Conformément à la loi du 4 juillet 2008, portant réforme portuaire et relance des ports, HAROPA-Port de Rouen dispose d’un Conseil de Développement composé de trente membres. Cette structure réunit des représentants des milieux professionnels, sociaux et associatifs, des collectivités territoriales ainsi que des personnalités qualifiées. Le Conseil de Développement est notamment consulté sur le projet stratégique et la politique tarifaire du port.

Une belle expérience des voies maritimes

Ingénieur de l’Ecole des Mines de Douai, Jean-Philippe Laillé, 43 ans, avait pris en 2005 la direction des terminaux rouennais de la société Rubis Terminal, un stockeur indépendant français de vracs liquides. Ce site portuaire multimodal (maritime, fluvial, ferroviaire, routier, par oléoduc) de stockage de produits liquides (pétroliers, engrais, chimiques, huiles, divers), emploie 55 salariés. Le trafic annuel de Rubis Terminal s’établit à 4 millions de tonnes dont 2,6 millions de tonnes par la voie maritime. Suite à sa nomination en tant que Directeur des Opérations France du groupe, Jean-Philippe Laillé a été remplacé par Stéphane Simon à la tête du site rouennais.

« Je suis satisfait que tous les acteurs économiques aient repris leur place, légitime, au sein du Conseil de Développement. Désormais, il faut reprendre le travail, se tourner vers l’avenir et les défis qui nous attendent afin de développer l’activité du Port de Rouen, indique Jean-Philippe Laillé. Les principales discussions vont porter notamment sur la mise en oeuvre du Projet Stratégique 2014-2019, véritable feuille de route pour le du Port de Rouen « .

« Serqueux – Gisors : un projet stratégique pour le port de Rouen »

Les différentes commissions créées au sein du Conseil de Développement vont donc reprendre leurs dossiers avec une priorité donnée aux dessertes ferroviaires du Port de Rouen. « Nous constatons aujourd’hui une érosion du réseau ferroviaire à laquelle il faut remédier en trouvant des synergies et en mutualisant les trains », explique Jean-Philippe Laillé. A noter qu’au cours de cette séance de redémarrage, le Conseil de Développement a adopté une motion de soutien à la modernisation de la ligne Serqueux-Gisors. « Un projet stratégique pour le Port de Rouen », juge le Président. Les ports du Havre et de Paris ont également adopté cette motion soulignant la pertinence économique de ce projet essentiel pour le développement et l’avenir de l’axe Seine.

Suite à la démission de la plupart des représentants des entreprises installées sur la place portuaire, survenue en octobre 2014, le Conseil de Développement n’avait pas été convoqué pendant près d’une année. En septembre 2015, Yvon Robert, Maire de Rouen, s’est proposé pour assurer une présidence transitoire de l’instance, ce qui a permis au Conseil de reprendre progressivement ses travaux jusqu’au retour des représentants de la communauté portuaire à l’occasion de la séance du 30 mars.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend