Aller directement au contenu

Artemis monte au capital de Michel & Augustin.

Il semblerait que les trublions du goût (dont nous avions décrypté la stratégie marketing atypique dans une analyse) aient attiré l’œil de la holding Artemis, qui appartient à la famille Pinault

Il semblerait que les trublions du goût (dont nous avions décrypté la stratégie marketing atypique dans une analyse) aient attiré l’œil de la holding Artemis, qui appartient à la famille Pinault. En effet, cette dernière a récemment acquis 26,4% des parts de la société. Ces dernières appartenaient jusqu’alors à Serenpidity Investment, groupe dirigé par Patrick le Lay. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.


Michel & Augustin, après avoir réalisé une véritable success-story en France (15 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier), visent à présent l’étranger, et notamment les Etats-Unis. Et les projets sont ambitieux : les dirigeants souhaitent obtenir 100 millions d’euros de ventes d’ici cinq ans. Pour parvenir à cet objectif, une nouvelle levée de fonds de l’ordre de 15 millions d’euros est prévue.

Jusque-là, les trublions avaient été plutôt peu gourmands en termes de dépenses : seulement 208 000 euros d’investissement cumulé en sept ans ! Leur ingéniosité, leur enthousiasme et leur implication ont fait le reste : d’animations en magasins réalisées par leurs soins à la création de vaches géantes dans Paris, les nombreux buzz qu’ils ont réussi à faire sur le web leur ont permis de toucher un grand nombre de consommateurs à moindres frais.

Cette fois, Michel et Augustin souhaitent passer par le biais de leviers de croissances traditionnels pour poursuivre leur expansion et comptent bien installer une bananeraie (leur marque de fabrique) à New-York cette année. La société devrait également déménager vers un autre siège social plus grand. Et comme chaque année, les innovations seront au rendez-vous : après le « cookie des rois » de l’Epiphanie, les trublions du goût envisagent de lancer des îles flottantes, des yaourts à la grecque et un nouveau parfum « café » pour leurs vaches à boire. Difficile de résister à la déferlante Michel & Augustin !


Source : agro-media.fr avec Wansquare, LSA (Camille Harel) et Challenges (Jean-François Arnaud).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend