Aller directement au contenu

Atlas Copco révolutionne le compresseur à vis sans huile

Doté de nouveaux moteurs, de nouveaux variateurs, d’un nouvel automate tactile, d’une nouvelle architecture et d’un sécheur intégré révolutionnaire en option (sécheur MDG), le compresseur ZR 90/160 VSD+ d’Atlas Copco ouvre la voie à une nouvelle génération de compresseurs. Plus compact, plus puissant et plus performant en termes d’économie d’énergie que ses prédécesseurs, le VSD+ sera commercialisé en juillet prochain. …

Atlas Copco révolutionne le compresseur à vis sans huile
Le compresseur ZR 90/160 VSD+ d’Atlas Copco est plus compact, plus puissant et plus performant en termes d’économie d’énergie que ses prédécesseurs. Il sera commercialisé en juillet prochain.

Doté de nouveaux moteurs, de nouveaux variateurs, d’un nouvel automate tactile, d’une nouvelle architecture et d’un sécheur intégré révolutionnaire en option (sécheur MDG), le compresseur ZR 90/160 VSD+ d’Atlas Copco ouvre la voie à une nouvelle génération de compresseurs. Plus compact, plus puissant et plus performant en termes d’économie d’énergie que ses prédécesseurs, le VSD+ sera commercialisé en juillet prochain.
Lionel Guerini, chef de produit Air exempt d’huile chez Atlas Copco nous explique en quoi ce nouveau compresseur est synonyme de qualité, de sécurité et d’optimisation des process dans l’industrie agroalimentaire.

Atlas Copco fabrique des compresseurs ZR/ZT sans huile depuis maintenant 60 ans. Quels sont les avantages d’un tel compresseur en agroalimentaire ?

Lionel Guerini : Les compresseurs à vis sans huile apportent la garantie du risque «zéro contamination» du process de nos clients. Notre gamme bénéficie d’une certification classe Zéro et nos sites de production sont certifiés ISO 22000. Nos compresseurs série Z sont idéalement adaptés à chaque fois que la qualité d’air est primordiale. Cette gamme est donc idéale pour toutes les applications sensibles telles que dans l’agroalimentaire.

JUSQU’À 15% D’ÉLECTRICITÉ EN MOINS POUR COMPRIMER 1M3 D’AIR

Qu’allez-vous proposer de nouveau avec le ZR 90-160 VSD+ ?

L.G. : Au fur et à mesure des années, nos compresseurs à vis sans huile ZR/ZT ont bénéficié d’évolutions constantes, que ce soit en terme de fiabilité ou bien d’efficacité énergétique. Avec cette nouvelle gamme ZR 90-160VSD+, nous avons souhaité créer une vraie rupture technologique par rapport à ce qui se pratiquait jusqu’à présent en apportant de profondes innovations. Ceci nous a permis de faire un bond en avant en terme de performances et d’économies d’énergie.
Avec cette nouvelle génération, nous consommons jusqu’à 15% d’électricité en moins pour comprimer 1 m3 d’air. Cette économie peut même aller jusqu’à 35% lorsque la centrale ne dispose pas encore de compresseur à variation de vitesse. Comme pour notre gamme actuelle, nos nouveaux compresseurs ZR 90-160 VSD + bénéficient aussi d’une double certification garantissant aux utilisateurs que nos compresseurs ne peuvent venir polluer l’air comprimé et donc la production de nos clients.

Ces deux gammes ne vont-elles pas se faire concurrence ?

L.G. : Ces deux gammes coexisteront et seront complémentaires. La gamme actuelle, très bien placée en terme de performance, se destinera plutôt à des applications fonctionnant moins souvent, ou bien à chaque fois que le montant de l’investissement initial est prépondérant. Certains sites consomment peu d’électricité et ne sont donc pas dans une démarche d’économie d’énergie.
En revanche, beaucoup d’industries souhaitent aujourd’hui s’engager dans une démarche de réduction de leur consommation énergétique et sont donc en quête de solutions innovantes. Un client qui est dans une démarche énergétique sera très intéressé par cette nouvelle gamme de compresseur.

CHAQUE ÉTAGE A SON PROPRE MOTEUR

Justement, quelles sont les innovations mises en œuvre pour le ZR 90/160 VSD + ?

L.G. : Les innovations sont très nombreuses. Elles portent notamment sur les moteurs, les étages de compression, les variateurs et l’automate. En option, il est aussi possible d’intégrer notre nouveau sécheur révolutionnaire MDG permettant d’atteindre un point de rosée sous pression garanti de -40°C, sans consommation d’air ni électrique.
Les ZR 90/160VSD+ sont également plus compacts (20% de surface au solen moins) et plus silencieux que les gammes précédentes, avec un niveau sonore qui ne dépasse pas les 70dBA.

Quelles sont les technologies apportées au niveau du moteur ?

L.G. : Nous avons anticipé le futur ! Nous équipons nos compresseurs de moteurs à aimants permanents de toute dernière génération, conçus et fabriqués par Atlas Copco. Ils ont largement fait leur preuve depuis maintenant plus de 3 ans en équipant notre gamme de compresseurs lubrifiés. Avec un rendement exceptionnel de 97%, ils sont en avance sur leur temps et répondent déjà aux exigences de la norme IE5 à venir en terme d’efficacité énergétique.
Ces moteurs disposent d’une plage de régulation unique allant jusqu’à 80 %, ce qui permet de couvrir tous les besoins en industrie en apportant des économies supplémentaires. L’innovation est d’avoir décidé d’entraîner séparément chaque étage avec un moteur dédié afin de es faire fonctionner à leur vitesse optimale.

Ce qui n’était donc pas le cas ?

L.G. : Sur les compresseurs à vis sans huile traditionnels, c’est le même moteur qui entraine les deux étages de compression. Le rapport de vitesse entre les étages est donc fixe, quelle que soit la pression demandée par l’utilisateur et la charge entre les étages n’est pas équilibrée.
Aujourd’hui, grâce à cette double motorisation, le travail de compression est mieux réparti ce qui permet de réduire à la fois l’énergie consommée mais aussi de prolonger significativement la durée de vie des étages. Sur ces nouveaux ZR VSD+, l’automate surveille de manière continue les paramètres de fonctionnement pour adapter la vitesse de chaque étage, trouver la combinaison optimale et réduire ainsi la consommation électrique.

UN POINT DE ROSEE GARANTI DE -40°C SOUS PRESSION CONSTANT

Quelles sont les autres innovations apportées ?

L.G. : Chaque moteur est entraîné par son variateur dédié et spécifiquement développé pour nos compresseurs. La vitesse variable apporte des économies d’énergie en adaptant la quantité d’air produite aux fluctuations de consommation du site. Plus la plage de variation est large, plus le potentiel d’économies d’énergie sera important. Avec les VSD+, nous pouvons dorénavant couvrir des fluctuations de consommation allant de 20 à 100% du débit maximum, avec une efficacité énergétique optimale.
Autre innovation, le compresseur est surveillé et protégé par un contrôleur de dernière génération qui devient tactile. Il est équipé en standard d’une carte SIM permettant de communiquer et d’informer le client à distance du statut du compresseur, le client peut ainsi être informé sur son téléphone portable si une anomalie survient sur sa machine.
Enfin, nous disposons de plusieurs variantes de sécheurs intégrés, dont le très innovant MDG. Le point de rosée garanti de -40°C sous pression est obtenu sans consommation d’air ni électrique, le séchage est donc pour ainsi dire gratuit ! Son secret est d’utiliser la chaleur générée durant la compression de l’air afin de régénérer gratuitement son tambour.
De conception très simple et sans vanne de basculement, il est extrêmement fiable. Contrairement aux sécheurs à absorption classiques dont le point de rosée se dégrade durant le basculement des colonnes, celui du MDG demeure constant. C’est donc le sécheur idéal, champion en économies d’énergie pour toutes les applications sensibles.

LE ZR 90/160 VSD+ PERMET DE RECUPERER LA CHALEUR DES MOTEURS

Qu’en est-il de la récupération de calories ?

L.G. : La récupération d’énergie sous forme de production d’eau chaude peut se révéler très vite rentable. En effet, cette eau chaude qui est produite à partir de la chaleur dissipée durant la compression de l’air est habituellement perdue. Cette eau chaude gratuite peut trouver de nombreuses applications telle que l’alimentation des douches, le chauffage des locaux, ou encore mieux : servir pour le process du client avec d’importantes économies à la clé toute l’année. Nos ZR 90-160VSD+ ont été optimisés pour la récupération d’énergie en permettant de récupérer également la chaleur des moteurs, ce qui n’était pas possible précédemment.
La puissance moyenne récupérable sous forme d’eau chaude dépasse maintenant les 90% de la puissance électrique totale consommée par le compresseur. Pour compléter ces économies, des subventions sous forme de Certificats d’Economie d’Energie (C2E) peuvent être obtenues et couvrent souvent une part importante du surcoût engendré par la mise en place de la récupération des calories.

Bien qu’ils soient minoritaires, certains industriels de l’agroalimentaire utilisent encore des compresseurs lubrifiés dans leur process. Pouvez-vous nous en rappeler les risques ?

L.G. : Même si la plupart des industries sensibles ont intégré des compresseurs sans huile dans leur process, une minorité d’entre eux disposent encore de compresseurs lubrifiés pour des raisons budgétaires.
Dans l’agroalimentaire, le risque de pollution directe ou indirecte avec l’huile des compresseurs demeure très important (risque de rebus, de perte de production, de rappel de produits et de perte de réputation), pour cette raison, la majorité des acteurs est maintenant équipée de compresseurs à vis sans huile. Utiliser des compresseurs lubrifiés dans des applications sensibles nécessite l’ajout de plusieurs filtres additionnels pour bloquer l’huile, pénalisant ainsi l’énergie et les coûts de maintenance. Dans tous les cas, ces filtres ne seront pas en mesure d’arrêter toute l’huile contenue dans l’air comprimé, c’est notamment le cas des vapeurs d’huile. De plus, en cas de rupture d’une cartouche, le risque est important de venir polluer le réseau d’air comprimé et la production du client avec l’huile du compresseur.
Atlas Copco dispose à la fois de gammes de compresseurs lubrifiés et sans huile, nous essayons donc de conseiller nos clients au mieux et en toute objectivité vers la technologie la mieux adaptée à leurs besoins. Pour cette raison, il nous appartient de souligner les risques de pollution qu’il y aurait à utiliser un compresseur lubrifié dans un process sensible. Même s’il nécessite un investissement supérieur, un compresseur à vis sans huile permettra de supprimer tout risque de pollution du process client tout en nécessitant moins de maintenance.

Propos recueillis par Nathalie Delmas

Pour en savoir plus sur Atlas Copco et ses compresseurs

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend