Aller directement au contenu

Auchan : « Doit-on se priver pour dépenser moins ? »

Tel est le nouveau slogan du distributeur, qui lance aujourd’hui mercredi 4 avril une nouvelle politique de prix « ambitieuse et innovante ». Auchan a décidé de s’engager sur six points fondamentaux :

Tel est le nouveau slogan du distributeur, qui lance aujourd’hui mercredi 4 avril une nouvelle politique de prix « ambitieuse et innovante ». Auchan a décidé de s’engager sur six points fondamentaux :

  • les fruits et légumes, en élargissant sa gamme de produits à moins d’un euro, la faisant passer de 8 à 14 références chaque jour. Auchan entend bien devenir l’enseigne la moins chère sur les fruits et légumes.
  • les produits à moins d’un euro, en développant cette offre « d’ici à quelques mois », qui concerne déjà 50 produits bio, 11 morceaux de boucher et 12 produits surgelés.
  • les produits premier prix, identifiés par un Pouce, en améliorant leur signalisation dans les rayons et en augmentant leurs références, passant ainsi de 2 000 produits premiers prix à 2 300.
  • le « Self Discount », en renforçant son offre (350 produits), pour favoriser le vrac qui permet de n’acheter que ce dont l’on a besoin.
  • sa carte de fidélité Waaoh, en réduisant son périmètre et en faisant passer la remise créditée de 5% à 10%.
  • l’équipement de la maison, en élargissant sa gamme premiers prix Selecline.

Cette nouvelle campagne de communication sera relayée dans les médias via une campagne télévisée et des encarts presse.

 

Auchan rejoint ainsi Leclerc, mais aussi depuis peu Carrefour, sur le terrain de la bataille sur les prix. Auchan devra faire « un effort sur les marges » pour proposer ces prix bas à ses consommateurs, mais prévoit de financer ces pertes grâce au « développement du volume ».

Il n’y a pas que là que le distributeur lillois n’hésite pas à provoquer son grand rival Leclerc ; il s’apprêterait en effet à s’implanter en Bretagne, fief de son concurrent.

Le groupe devrait aussi ouvrir en mai son premier supermarché dédié aux produits issus de l’agriculture biologique et du développement durable, à Brétigny-sur-Orge.

 

 

Source : agro-media.fr avec Le Télégramme, AFP, LSA (Camilla Harel) et Rayon Boissons.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend