Aller directement au contenu

Avril obtient un prêt de 50 millions d’euros pour anticiper la croissance du marché des protéines végétales

La Banque européenne d’investissement (BEI) et le groupe agroalimentaire Avril annoncent la finalisation d’un prêt d’un montant de 50 millions d’euros pour le financement de projets innovants dans les domaines de la protéine et de la chimie végétales. Il s’agit du premier partenariat de ce genre entre la BEI et le groupe Avril.  L’objectif pour Avril est d’accélérer le …

Avril obtient un prêt de 50 millions d’euros pour anticiper la croissance du marché des protéines végétales
Avril veut accélérer son développement de programmes d’innovation, comprenant notamment la production de protéines destinées à l’alimentation humaine et à la nutrition animale à partir d’oléagineux (colza, tournesol, et soja.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et le groupe agroalimentaire Avril annoncent la finalisation d’un prêt d’un montant de 50 millions d’euros pour le financement de projets innovants dans les domaines de la protéine et de la chimie végétales. Il s’agit du premier partenariat de ce genre entre la BEI et le groupe Avril. 

L’objectif pour Avril est d’accélérer le développement de programmes d’innovation inscrits dans son plan stratégique « Avril 2023 », comprenant notamment : La production de protéines destinées à l’alimentation humaine et à la nutrition animale à partir d’oléagineux (colza, tournesol et soja) ;  Le développement de matériaux biosourcés remplaçant les ressources fossiles pour une utilisation dans la chimie. Les investissements d’Avril dans ces projets s’élèvent à 134 millions d’euros sur une période de trois ans. Les différents programmes se dérouleront dans les installations de recherche et les sites innovants d’Avril en France, en Belgique et en Allemagne.

500 milliards d’investissements supplémentaires en Europe

Cette participation financière de la BEI aux programmes de recherche du groupe Avril s’inscrit dans le cadre du plan «Juncker » mis en place avec le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).  Initiative conjointe du groupe BEI et de la Commission européenne, le FEIS doit permettre de débloquer au moins 500 milliards d’investissements supplémentaires en Europe en concentrant ses efforts sur des secteurs d’importance cruciale pour l’économie européenne comme le financement de la recherche-développement et l’innovation. 

Capitalisant sur son leadership en matière d’achat et de transformation de graines, Avril souhaite ainsi anticiper la croissance du marché des protéines végétales, élément essentiel d’une alimentation saine pour une population mondiale qui s’achemine vers les 10 milliards d’habitants d’ici 2050. La chimie renouvelable constitue également un axe de développement stratégique et prometteur pour la valorisation des oléagineux. Elle répond à une attente de plus en plus forte des consommateurs pour des produits biosourcés, à la fois renouvelables et respectueux de l’environnement. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend