Aller directement au contenu

Beaucoup de bactéries, peu de risque de diabète.

Selon des chercheurs américains, une flore intestinale riche et variée protégerait du diabète insulinodépendant (type 1). Les bactéries de l’intestin activeraient le système immunitaire, s’opposant ainsi à l’apparition du diabète. Reste à identifier avec précision quelles bactéries sont responsables de cet effet antidiabétique, et surtout, dans quels aliments les trouver.

Selon des chercheurs américains, une flore intestinale riche et variée protégerait du diabète insulinodépendant (type 1). Les bactéries de l’intestin activeraient le système immunitaire, s’opposant ainsi à l’apparition du diabète. Reste à identifier avec précision quelles bactéries sont responsables de cet effet antidiabétique, et surtout, dans quels aliments les trouver.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend