Aller directement au contenu

Blédina, Danone revoit complètement sa gamme nutrition infantile.

Après le changement de ses mini biberons de lait maternisé premiers âges en verre par des gammes en plastique polypropylène l’an passé, et le lancement au printemps dernier d’une gamme de produits ultra frais, Danone poursuit la refonte de ses offres nutrition infantile.

Après le changement de ses mini biberons de lait maternisé premiers âges en verre par des gammes en plastique polypropylène l’an passé, et le lancement au printemps dernier d’une gamme de produits ultra frais, Danone poursuit la refonte de ses offres nutrition infantile. Le numéro 1 du marché en France avec 50% de part de marché, vient en effet de reformuler complètement les recettes de ses petits pots Blédina.

« Pendant vingt ans, nous avons été sur une catégorie porteuse, puis on a connu subitement une fragilisation du secteur en 2011, marqué notamment par le tassement des naissances et une baisse du marché des petits pots« , justifie Didier Lamblin, le directeur général de Blédina, pour expliquer ce renouveau. Et ajouté à cela, les petits pots Blédina ne semblaient plus vraiment répondre aux exigences des parents. « Nos consommateurs nous ont demandé des recettes plus simples et plus naturelles, avec plus de goût », poursuit Didier Lamblin.

Didier Lamblin précise également que, dans certaines recettes, le nombre d’ingrédients a été divisé par trois. De nombreux ingrédients « superflus », comme les épaississants, ont été supprimés. « Nos consommateurs nous ont demandé des recettes plus simples et plus naturelles, avec plus de goût », poursuit Didier Lamblin.

« Nous avons modifié nos process de cuisson, avec des températures moins hautes mais un temps plus long, afin de conserver des couleurs naturelles et un meilleur goût pour les petits pots », explique le directeur général de Blédina.

Le site historique de Steenvoorde (Nord) n’est pas en reste dans cette volonté de renouveau de la marque. Dédié à la fabrication du lait en poudre ou liquide, il a bénéficié de 20 millions d’euros d’investissements entre 2010 et 2012, dont 12 ont été consacrés à la nouvelle ligne aseptique de mini biberons en polypropylène, capables de réaliser 600 unités par minute, explique Usine Nouvelle.

L’utilisation du plastique pour les mini biberons a permis de développer les ventes à l’étranger. L’usine exporte aujourd’hui ces produits vers 35 pays, notamment la Chine. 10 nouveaux pays devraient s’ajouter dans les prochains mois, selon la direction de l’usine qui rappelle que faire voyager le verre est plus difficile et plus onéreux. Un développement qui pourrait bien inciter le groupe à augmenter les capacités de fabrication prochainement.

La direction de Blédina ne cache pas sa volonté de réaliser de nouveaux investissements d’ici à deux ans sur le site de Steenvoorde, mais sans en dévoiler le détail. En attendant, avec ses nouvelles recettes de petits pots, la marque espère gagner trois points de croissance par an.

 

Source : agro-media.fr avec Usine Nouvelle

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend