Aller directement au contenu

Bonduelle : Le groupe confirme un objectif annuel de stabilité

Privilégiant innovation et vision à long terme, le groupe diversifie ses métiers et ses implantations géographiques. Ses légumes, cultivés sur 128 000 hectares, sont commercialisés dans 100 pays sous différentes marques, dans différents circuits de distribution et dans toutes les technologies. Doté d’un savoir-faire agro-industriel unique avec 55 sites industriels ou d’auto-production agricole, Bonduelle produit sur les meilleures zones …

Bonduelle : Le groupe confirme un objectif annuel de stabilité
L’activité de légumes surgelés affiche une croissance positive sur la période.

Privilégiant innovation et vision à long terme, le groupe diversifie ses métiers et ses implantations géographiques. Ses légumes, cultivés sur 128 000 hectares, sont commercialisés dans 100 pays sous différentes marques, dans différents circuits de distribution et dans toutes les technologies. Doté d’un savoir-faire agro-industriel unique avec 55 sites industriels ou d’auto-production agricole, Bonduelle produit sur les meilleures zones de culture au plus près de ses clients.
Le Groupe Bonduelle présente son chiffre d’affaires du 1er semestre 2016-2017. Le groupe réalise ainsi comme au 1er semestre de l’exercice précédent, un chiffre d’affaires semestriel qui dépasse le milliard d’euros soit 1,0256 milliard en progression de 1,9 % en données comparables et de 1,4% en données publiées, compte tenu de l’impact de taux changes défavorables. L’activité du Groupe Bonduelle au 2ème trimestre – marquée par un ralentissement en Europe en fin de période et une base de comparaison élevée en Russie – évolue en léger retrait de -0,3% en données comparables et de -0,5% en données publiées.

Un chiffre d’affaires stable en Europe

En Europe, le chiffre d’affaires du premier semestre de l’exercice s’établit à 632,1 millions d’euros. Il est quasi stable par rapport au 1er semestre 15-16 avec une évolution de -0,8% en données comparables  et- 0,9 % en données publiées. Il représente 62 % du chiffre d’affaires semestriel global du groupe.
L’activité des légumes en conserve a connu au 2ème trimestre un ralentissement lié à une activité promotionnelle plus limitée, elle-même liée aux déficits de récolte de l’été 2016.
L’activité de légumes surgelés affiche une croissance positive sur la période, attestant du redressement de l’activité restauration hors foyer.
Enfin, l’activité de légumes frais élaborés : salades vertes en sachet, salades traiteur et salades snacking montre une stabilité globale des ventes liée à un marché italien de salades en sachet toujours difficile et des conditions de production dégradées en Espagne (inondations) en fin de période. Les salades traiteur renouent, en revanche, sur le 2ème trimestre avec une croissance solide.

Progression importante en Amérique du Nord

Hors zone Europe, le chiffre d’affaires semestriel s’établit à 393,5 millions d’euros, soit une croissance en données comparables de 6,6 %* et représente 38 % du chiffre d’affaires semestriel du groupe. Après la prise en compte des impacts défavorables des taux de change, le chiffre d’affaires semestriel de la zone hors Europe évolue de 5,3 % en données publiées par rapport au 1er semestre de l’exercice précédent.
La progression de l’activité s’établit au 2ème trimestre, hors zone Europe, à + 2,8 % en données comparables* et 2,3% en données publiées.
Ces chiffres du 2ème trimestre s’expliquent par une base de comparaison élevée notamment en Russie (anticipation des hausses de prix en janvier 2016) et d’un contexte de consommation en Russie et dans les autres pays de la CEI ne montrant pas de signe net d’amélioration.
L’activité en Amérique du Nord poursuit, elle, une progression importante, en particulier au Canada. En Amérique du Sud, le repositionnement de la gamme conserve permet au groupe de renouer avec la croissance.

Perspectives

La croissance affichée au 1er semestre, proche de l’objectif annuel (+ 2 à + 3 % en données comparables) devrait permettre au groupe de confirmer, à l’occasion de la publication des résultats semestriels, l’objectif annuel de stabilité du résultat opérationnel à taux de changes constants.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend