Aller directement au contenu

Brésil, ça chauffe entre Casino et Albilio Diniz !

Rien ne va plus au Brésil ! Albilio Diniz, patron de Pao de Açucar, a carrément invité son homologue chez Casino à « remettre les pieds sur terre ». C'est ce que révèle une interview parue dans le journal économique brésilien Valor Economico. Et Albilio Diniz ne s’arrête pas là, indiquant que s’il veut s’opposer à ce projet, Jean-Charles …

Rien ne va plus au Brésil ! Albilio Diniz, patron de Pao de Açucar, a carrément invité son homologue chez Casino à « remettre les pieds sur terre ». C’est ce que révèle une interview parue dans le journal économique brésilien Valor Economico. Et Albilio Diniz ne s’arrête pas là, indiquant que s’il veut s’opposer à ce projet, Jean-Charles Naouri « va devoir négocier ». Il espère également que le distributeur français ne sera pas « irrationnel et irresponsable au point de ne pas aider à trouver une solution », ne comprenant pas « où est-ce que [Jean-Charles Naouri perd] de l’argent dans cette affaire ». Et ce n’est pas tout, comme pour mettre de l’huile sur le feu, BNDES, la banque publique brésilienne en charge du financement de l’opération de fusion de Carrefour et CBD, refuse d’arbitrer les débats et ne souhaite pas choisir de camp dans cette guerre des nerfs : « il n’a jamais été question de choisir un camp dans ce conflit du secteur privé ». Suite au prochain épisode…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend