Aller directement au contenu

Bridor mise 400 millions d’euros sur 5 ans et table sur 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2020

Le site de Servon sur Vilaine, vaisseau amiral de Bridor, va encore s’agrandir avec un nouveau centre de R&D et de formation pour ses clients et ses collaborateurs venant du monde entier.

Bridor mise 400 millions d’euros sur 5 ans et table sur 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2020
Omnes Capital et Bpifrance cèdent leur participation dans le groupe Grain d’Or Gel, spécialisé dans la fabrication de produits surgelés de boulangerie, notamment de pâtes à pizzas et de snacking.

Des permis de construire sont déposés actuellement pour la construction d’une plateforme logistique comme il n’en n’existe que de rares exemplaires en Europe.

Dédiée à la préparation de commandes automatisées ainsi qu’au stockage temporaire des produits avant expédition, elle sera en mesure d’accueillir plusieurs dizaines de milliers de palettes. Sa construction sera achevée en moins de 2 ans. Le site atteindra ainsi une superficie totale de 70 000 m2 sur les 11 ha actuels.

Développement de la branche nord-américaine de Bridor

Quant au deuxième site de Louverné près de Laval, à peine deux ans après son inauguration, il a déjà doublé de taille et atteindra à terme les 50 000 m2 sur un terrain de 17 ha. Les options de process retenues pour ces lignes constituent la «signature» Bridor : la recherche du produit artisanal qui, conjuguée à une rigueur industrielle sans faille, permet d’obtenir une régularité et une qualité inégalées aujourd’hui. Le meilleur de l’artisan, de Brest à Tokyo, de San Francisco à New York…

Parallèlement, la branche nord-américaine de Bridor poursuit son expansion. Aux États-Unis (Vineland près de Philadelphie), Bridor se développe sur un site exceptionnel de 35.000 m², lui permettant de doubler sa capacité de production annuelle de croissants et pains au chocolat avec des lignes développées en France par nos équipes et aux performances techniques inégalées à ce jour sur le sol américain! Quant à l’usine canadienne (Montréal), elle s’agrandit pour atteindre 55 000 m2 et aura ainsi une capacité de production accrue lui permettant de commercialiser des pains artisans, des baguettes et pâtisseries françaises et américaines sur toute l’Amérique du Nord.

Le défi de l’internationalisation

Cette accélération des investissements industriels en France et en Amérique du Nord (400 millions d’€ de nouveaux investissements en 5 ans) est nécessaire pour accompagner le développement exceptionnel de Bridor, devenu un acteur majeur de la boulangerie «Top Qualité» sur la scène mondiale. En effet, Bridor a parfaitement réussi le défi de l’internationalisation avec ses collaborateurs puisqu’aujourd’hui la France ne représente plus que 24% de ses ventes mais 60% de sa production. Bridor exporte dans plus de 90 pays dans le monde, y compris en Asie et travaille principalement avec les plus grands noms de l’hôtellerie et de la restauration, mais également avec les artisans boulangers et la GMS de qualité.

L’objectif des dirigeants de Bridor est claire : le milliard d’Euros de chiffre d’affaires en 2020. Cet objectif passera par une politique de création d’emploi active et de recrutement de nouveaux talents dans tous les métiers. Bridor emploie aujourd’hui 1800 personnes et ce ne sont pas moins de 1000 collaborateurs supplémentaires qui seront recrutés dans le monde entier dans les 5 prochaines années et à tous les postes (boulangers, cuisiniers, ingénieurs, techniciens, commerciaux, financiers, juristes, administratifs, marketing, digital, etc…)

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend