Aller directement au contenu

Bruxelles indemnise les producteurs à hauteur de 227 millions d’euros.

Hier, jeudi 28 juillet, la commission européenne a décidé d’ajouter 17 millions d’euros aux 210 millions déjà prévus pour indemniser les producteurs de fruits et légumes touchés suite à E. Coli. Ce rajout permet à l’union européenne de couvrir 100% des demandes de compensations.

Hier, jeudi 28 juillet, la commission européenne a décidé d’ajouter 17 millions d’euros aux 210 millions déjà prévus pour indemniser les producteurs de fruits et légumes touchés suite à E. Coli. Ce rajout permet à l’union européenne de couvrir 100% des demandes de compensations. Les Etats membres avaient en effet jusqu’au 22 juillet pour faire parvenir à Bruxelles les quantités de produits retirés du marché.

Ces compensations sont réparties selon les pays membres ainsi l’Espagne, premier pays mis en cause, à tort, devrait toucher 71 millions d’euros, la Pologne 46 millions, l’Italie 35 millions, les Pays-Bas 27 millions, l’Allemagne 16 millions, le Portugal 5 millions, la Belgique 3.6 millions et la France 1.6 millions. Environ 50% du prix de vente des légumes retirés, sur la base des cours des quatre dernières années, est garanti.

Les producteurs appartenant à des organisations toucheront plus grâce à des compensations supplémentaires, jusqu’à 70% du prix. Ces derniers représentent 35% des producteurs en Europe. 

Une facture importante pour l’UE alors que les concombres incriminés à l’origine ne sont pas responsables de la contamination. Espérons que cela serve de leçon à l’avenir.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend