Aller directement au contenu

Capitaine Houat est au vert.

La nouvelle usine de Boulogne-sur-Mer de Capitaine Houat se veut économe en énergies. Elle regroupe les activités de transformation du poisson pour les rayons poissonnerie et libre-service de Capitaine Houat, avec un entrepôt logistique de la Scamer. L’usine est en température dirigée, avec 3 000 m² à 0 +/- 2°C et 2 500 m² à +6°C.

La nouvelle usine de Boulogne-sur-Mer de Capitaine Houat se veut économe en énergies. Elle regroupe les activités de transformation du poisson pour les rayons poissonnerie et libre-service de Capitaine Houat, avec un entrepôt logistique de la Scamer. L’usine est en température dirigée, avec 3 000 m² à 0 +/- 2°C et 2 500 m² à +6°C. Les équipements frigorigènes fonctionnent avec deux compresseurs à piston à faible charge d’ammoniac (100 kg pour l’ensemble de l’usine). Un échangeur d’évaporation envoie les fluides frigories à tous les équipements de réfrigérations au moyen d’une boucle d’eau glycolée à -6°C. L’ammoniac est ensuite réutilisé par les compresseurs, ce qui en fait une solution pérenne et écologique. L’électricité est un autre poste de consommation d’énergies. Pour le réduire, Capitaine Houat a choisi des tubes d’éclairage à haut rendement de 1×80 watts d’une durée de vie de 56 000 heures (produits par la société française Etap), et non les classiques tubes de 2×58 watts.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend