Aller directement au contenu

Chocolat : une pénurie mondiale se dessine

Les chocolats et autres douceurs au cacao pourrait disparaître.

Les chocolats et autres douceurs au cacao pourrait disparaître. En effet, la demande de chocolat ne cesse d’augmenter avec un nombre de consommateurs toujours plus important,  en particulier dans les pays émergents, où les consommateurs s’enrichissent. 
 

Cacao : une demande supérieure à l’offre d’ici 5 ans

En 2013, plus de quatre millions de tonnes de cacao ont été consommées, soit une hausse de 32 % en dix ans. Selon l’Organisation internationale du cacao, la demande mondiale sera ainsi supérieure à l’offre d’ici les cinq prochaines années. Rien qu’en Chine, les prévisions annoncent une hausse de la demande de cacao de 5 % par an d’ici 2018.
 

Prix du cacao : hausse de 40 % en un an

Cette flambée de la demande a fait s’envoler les prix de plus de 9% depuis le début de l’année et de près de 40% en un an. Les producteurs de chocolat n’arrivent plus à suivre le rythme de la demande. Basés majoritairement dans des pays d’Afrique de l’ouest, ils n’ont pas les moyens d’investir pour accroître leur productivité. De plus, nombreux sont les producteurs qui choisissent de délaisser la culture du cacao pour se tourner vers l’huile de palme ou le caoutchouc, plus rentables. Et le réchauffement climatique vient aggraver la tendance, l’élévation des températures mettant à mal les cultures de cacao. 
 
Pour les industriels du chocolat, cette menace de pénurie peut conduire à augmenter les prix de leurs produits mais aussi à développer des substituts du cacao. Hershey a par exemple mis au point des produits à base de beurre de cacao pour substituer le chocolat. 
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend