Aller directement au contenu

Cinq solutions pour étoffer votre expertise en ingénierie

Lorsqu’ils parlent de leur premier emploi ou d’une nouvelle fonction, les jeunes ingénieurs disent souvent qu’ils étaient supposés bénéficier d’une formation assurée par des collègues expérimentés. Mais pour toute une série de raisons, ce transfert de connaissances semble souvent ne pas se traduire dans la pratique et les ingénieurs débutants se voient confrontés à des tâches qui nécessitent l’acquisition …

Cinq solutions pour étoffer votre expertise en ingénierie
Une solution d’armoire pneumatique, entièrement conçue et personnalisée par les ingénieurs Emerson, pour répondre aux exigences du client. L’armoire est fournie certifiée, testée et prête à être installée.

Lorsqu’ils parlent de leur premier emploi ou d’une nouvelle fonction, les jeunes ingénieurs disent souvent qu’ils étaient supposés bénéficier d’une formation assurée par des collègues expérimentés. Mais pour toute une série de raisons, ce transfert de connaissances semble souvent ne pas se traduire dans la pratique et les ingénieurs débutants se voient confrontés à des tâches qui nécessitent l’acquisition de nombreuses connaissances spécialisées en peu de temps. La technologie des fluides, discipline secondaire dans la formation des ingénieurs, ne fait pas exception à cette règle. Avec seulement un lien vers un ou plusieurs catalogues de produits, les ingénieurs débutants doivent rassembler rapidement les bons composants en une solution. Ils sont alors bien souvent frustrés, et de la déception peut se faire ressentir par les autres ingénieurs dans le service.

Mais il n’est pas question de désespérer, même si les ingénieurs expérimentés quittent la société avant d’avoir eu l’opportunité de transmettre leurs connaissances. Avec les cinq astuces que nous allons vous donner, les ingénieurs débutants pourront rapidement acquérir des connaissances spécifiques et, en collaborant avec des spécialistes externes, contribueront même à réduire les coûts de fabrication et à réduire le temps de lancement des produits sur le marché.

1. Explorer la grande variété de ressources en ligne

2. Rechercher des outils de configuration et de sélection en ligne

3. Évaluer les avantages de la formation

4. Analyser le potentiel d’un support d’application

5. Envisager d’externaliser l’ensemble de la prestation

1. Explorer la grande variété de ressources en ligne

La première idée n’est pas toujours la meilleure. Si un ingénieur débutant inexpérimenté doit concevoir et configurer une solution pneumatique sous contrainte de temps, les catalogues en ligne des fournisseurs correspondant au secteur ne l’aideront pas, pour la plupart. Ces catalogues présentent différents composants, parfois différentes technologies, sur des centaines de pages, et cette profusion de composants tend à induire une certaine confusion. Il semble bien plus judicieux de commencer par les bases. Certains fabricants d’automatismes publient tous types de livres blancs qui offrent une vue d’ensemble générale et pratique, ainsi que des informations sur des thèmes spéciaux comme la sécurité ou l’efficacité énergétique. Les FAQ aident à élucider les questions d’ordre général et les études de cas montrent comment d’autres concepteurs ont résolu des problèmes similaires. Lorsqu’il aura acquis ou mis à jour ses connaissances de base à l’aide de ces sources d’information, le débutant pourra passer à la conception de produits – sans pour autant devoir commencer avec un catalogue de produits.

2. Rechercher des outils de configuration et de sélection en ligne

Lorsque vous cherchez de l’aide, il est important de vous familiariser avec les outils proposés par votre société. Les configurateurs utiliseront les technologies de leur entreprise respective, mais ils seront aussi des outils précieux pour vous aider à affiner et, dans la mesure du possible, à définir les spécifications finales de votre application. Les calculateurs sont d’autres sources d’information utiles, vous permettant par exemple de dimensionner des pièces particulières d’équipement, ou vous proposant des modèles pour modifier et concevoir des circuits pneumatiques par opération de glisser-déposer. Enfin, de nombreuses entreprises fournissent des outils de références croisées (Cross Reference Tool) bien utiles pour faciliter la recherche de la technologie adéquate lorsqu’il s’agit de remplacer une technologie dépassée.

La sécurité des machines est un élément déterminant. Les ingénieurs doivent mettre en œuvre des mesures préventives contre les accidents en concevant des machines sûres. Ces mesures sont régies par des normes et régulations pour chaque machine de production. Certains fournisseurs assistent les ingénieurs en ligne dans la mise en œuvre de directives et normes. Ils proposent des services de consultation en ligne et hors ligne pour toutes les questions ayant trait à la sécurité de la machine dans la technologie de commande pneumatique, offrent des services complets pour la définition des concepts de sécurité, et disposent de tous les bons produits avec la documentation requise.

Emerson, par exemple, a développé un manuel de quarante-huit pages pour aider les ingénieurs à protéger les personnes, les machines et la propriété en leur fournissant davantage de connaissances sur l’utilisation à bon escient des systèmes et composants pneumatiques de sécurité. Le guide couvre les thèmes principaux de l’implémentation des directives et normes applicables pour les composants pneumatiques de sécurité en exposant les risques et les dangers (estimer – évaluer – éliminer) et en s’aidant d’exemples, de schémas de circuits, de diagnostics, de définitions et en proposant des suggestions pour la sélection des produits.

3. Évaluer les avantages de la formation

Si votre entreprise est au début de la phase de transition, avec des ingénieurs expérimentés qui quittent l’entreprise, la solution pourrait être de commencer à former les nouveaux ingénieurs dès leur embauche. Ce processus peut être mis en œuvre petit à petit en interne ou par le biais d’un partenariat avec une société qui propose des séminaires et des ateliers de travail pertinents pour votre secteur industriel et vos applications. Profitez d’une vaste gamme de formations, allant des formations générales aux formations spécialisées sur des produits et solutions d’une société donnée, souvent gratuites. 

Veillez à ce que la formation inclue également une perspective sur les potentiels de l’Internet industriel des objets (IIoT). Déjà aujourd’hui, de premiers fournisseurs proposent des dispositifs, des modules et des solutions IIoT prêtes et faciles à intégrer. Dans le cadre d’unités de formation spéciales, les ingénieurs apprennent à implémenter la maintenance préventive par le biais de diagnostics intégrés, à augmenter l’efficacité énergétique par une surveillance continue de la pression et des flux dans les circuits pneumatiques, et enfin à améliorer le confort de fonctionnement grâce des applications plug-and-run simples. Les modules IIoT à la pointe de la technologie permettent aux utilisateurs finaux d’accéder à des connaissances spécialisées pour augmenter la production et la qualité, et les aident à améliorer la disponibilité de leurs systèmes.

Solutions IIoT

4. Analyser le potentiel d’un support d’application

Jusqu’à présent, il s’agissait d’acquérir des connaissances afin de comprendre les fonctions de base des technologies utilisées. Mais pour les tâches complexes, la courbe d’apprentissage est très longue et se réfère souvent à des solutions rarement utilisées. Dans ce cas, il est important de faire assurer le support d’application par des ingénieurs expérimentés qui travaillent dans des entreprises spécialisées dans l’automatisation et de considérer la mise en place d’une équipe disposant des compétences requises. Collaborer avec une équipe de support d’application qualifiée permet à vos ingénieurs d’apprendre en travaillant ensemble, d’éliminer les problèmes courants avant qu’ils ne se transforment en défis plus sérieux, notamment pour les aspects d’un projet auxquels vous n’avez pas l’habitude de faire face.

Il y a plusieurs manières de mettre en œuvre cette approche en fonction des exigences de l’application. Choisissez un partenaire qui se déclare prêt à vous rendre visite en présentiel pour évaluer un problème, si nécessaire. Ou choisissez de l’intégrer au processus par le biais de conversations et de réunions téléphoniques si cela répond mieux aux impératifs de votre charge de travail et de votre disponibilité. Travaillez avec une entreprise en mesure de fournir une solution d’ingénierie complète pour les différentes phases de conception, dans le cas où le besoin s’en ferait également ressentir.

Dans le choix du bon partenaire de support d’application, le facteur crucial est la preuve d’une expérience fondée dans le secteur industriel pour lequel le système est conçu. Il est très important, par exemple, que votre partenaire connaisse les exigences particulières en matière d’hygiène applicables dans l’industrie agro-alimentaire, si le client final œuvre dans ce secteur. Cette règle s’applique à tous les secteurs industriels, comme les sciences de la vie, l’énergie, les véhicules utilitaires, la technologie marine et ferroviaire, l’industrie du bois, la papeterie et l’impression et les automatisations industrielles.

5. Envisager d’externaliser l’ensemble de la prestation

Cette méthode implique de travailler en direct avec un partenaire offrant de vastes capacités et une équipe fournie d’ingénieurs formés disposant d’expérience dans le secteur industriel concerné. Sélectionnez un partenaire qui fournisse des solutions concept personnalisables en tout ou partie pour votre application, quelles que soient la taille et l’étendue. Qu’il s’agisse d’une solution pour armoire, tableau ou encore d’une solution plus complexe, le partenaire que vous choisirez doit fournir une solution certifiée de bout en bout, testée et prête à installer. Pour obtenir les meilleurs résultats, travaillez avec une société qui accepte de réaliser la prestation sur une facture unique d’un montant prédéfini, de manière à écarter les problèmes indésirables et une augmentation des coûts tout au long du projet.

Dans ce type de partenariat, il est toujours bon de définir les règles du jeu dès le départ : cadres temporels et tarifaires, spécifications, prix fixes pour les modules et simplifications du processus, par exemple par le biais d’un numéro de commande ou d’une facture par module. Les ingénieurs débutants ainsi que les ingénieurs expérimentés endossent une fonction de coordination et de supervision, tout en passant la plus grande partie de leur temps de travail sur d’autres aspects du développement de la machine.

Conclusion

Il existe différentes manières d’acquérir rapidement des connaissances spécifiques à une technologie, sans suivre de formation. Les outils s’étendent de l’étude par ses propres moyens aux outils modernes disponibles en ligne et aux partenariats. Dans cette situation, les débutants disposent d’un avantage très précieux : leur perspective est nouvelle, ce qui leur permet de remettre en question les processus d’usage. Cet atout sera tout aussi précieux lorsque le service de conception se posera la question fondamentale de savoir dans quelle mesure il puise dans les différentes technologies ou si une coopération plus étroite avec les fabricants de technologie est susceptible de lui faire gagner du temps et de l’argent.

En savoir davantage : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend