Aller directement au contenu

Coca-Cola mise sur le marché russe.

Le leader mondial des sodas, Coca-Cola, vient d’inaugurer une nouvelle usine d’embouteillage au sud-ouest de la Russie. Cette dernière possède une superficie de 26,5 hectares, emploie 442 employés et pourra produire 450 millions de litres par an. Elle a coûté à Coca-Cola la bagatelle de 120 millions de dollars. Mais le géant ne compte pas s’arrêter là.

Le leader mondial des sodas, Coca-Cola, vient d’inaugurer une nouvelle usine d’embouteillage au sud-ouest de la Russie. Cette dernière possède une superficie de 26,5 hectares, emploie 442 employés et pourra produire 450 millions de litres par an. Elle a coûté à Coca-Cola la bagatelle de 120 millions de dollars. Mais le géant ne compte pas s’arrêter là.

En effet, à l’occasion de cette inauguration, le PDG du groupe, Muhtar Kent, a annoncé un investissement à venir en Russie de l’ordre de 3 milliards de dollars :

  • « Depuis 1990, lorsque nous avons commencé à développer nos infrastructures, nous avons investi avec notre partenaire [ndlr : Coca-Cola Hellenic, société d’embouteillage russe du groupe] environ 3 milliards de dollars. Nous allons investir au cours des cinq prochaines années environ 3 autres milliards de dollars ».

Le PDG croit en effet au potentiel du marché russe, qu’il qualifie de « très dynamique ». Coca-Cola « veut absolument s’assurer de grandir avec lui ». Le leader des sodas possède déjà 17 usines dans ce pays, mais doit faire face à son concurrent PepsiCo qui y est aussi très présent. Ce dernier a en effet récemment fait l’acquisition de l’entreprise russe Wimm-Bill-Dann, spécialiste des produits laitiers et des boissons non alcoolisées. La Russie est donc un nouveau terrain d’affrontement pour les deux poids-lourds des sodas, qui espèrent bien emporter le gros lot.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend