Aller directement au contenu

Comité export : le gouvernement soutient la filière bovine

Après le lancement d'Up Rhône-Alpes début février, le gouvernement a lancé lundi le comité export des filières agricoles et alimentaires afin de rassembler les compétences, de faciliter les interactions entre les acteurs et de coordonner les actions pour conquérir et/

Après le lancement d’Up Rhône-Alpes début février, le gouvernement a lancé lundi le comité export des filières agricoles et alimentaires afin de rassembler les compétences, de faciliter les interactions entre les acteurs et de coordonner les actions pour conquérir et/ou consolider des marchés à l’export. Le comité s’est d’abord concentré sur la filière bovine, qui est prioritaire de l’avis des acteurs mais le dispositif sera par la suite étendu aux autres filières.
 
 

Filière bovine : miser sur le pourtour méditerranéen

Les acteurs de la filière se sont engagés à mieux s’organiser pour adapter l’offre française à la demande internationale et à accorder la priorité au développement des exportations sur le pourtour méditerranéen, où des actions sont déjà engagées en Algérie par exemple, mais aussi en Asie et en Europe centrale et orientale.
 
L’Association nationale inter-professionnelle du bétail et des viandes, Interbev, s’est engagée à préparer un projet de stratégie à l’export qui sera validé par le comité. Une nouvelle réunion aura lieu à l’automne pour faire un point sur la mise en œuvre de cette feuille de route.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend