Aller directement au contenu

Comment l’industrie du sucre a influencé les politiques de santé aux Etats-Unis

A la manière de l'industrie du tabac, les industriels du sucre ont influencé jusqu'aux recherches scientifiques du gouvernement américain dans les années 60 dans un but : démontrer que le sucre ne provoque pas de caries... et ça a (longtemps) marché.

Comment l’industrie du sucre a influencé les politiques de santé aux Etats-Unis
Les industriels du sucre ont plus d’un tour dans leur sac pour imposer leur cristal blanc au gouvernement américain. Un lobbying puissant et longtemps payant.

C’était à la fin des années 60 et la recherche sur la santé battait son plein aux Etats-Unis. Il est d’usage de dire que la consommation de sucre peut favoriser les caries dentaires, c’est « scientifiquement prouvé » et pourtant… Des documents vieux de plusieurs décennies ont été sortis des placards et ils dévoilent que le gouvernement a été « fortement influencé » par l’industrie du sucre dans les années 60, notamment en matière de politiques de santé.

L’étude, publiée dans la revue PLoS Medicine , dévoile une organisation bien rodée des industriels du sucre dans les années 60. En effet, des chercheurs qui ont examiné 300 documents, lettres et procès-verbaux datant des années 60 qui ont révélé que l’industrie sucrière américaine a littéralement contrôlé les recherches du gouvernement en matière de santé publiques et d’hygiène bucco-dentaire. Le but ? Prouver, jadis, que le sucre ne favorise pas le développement des caries…

Des industriels du sucre qui ont éludé la question de santé publique

Les documents montrent que les chercheurs de l’industrie du sucre, qui savaient pourtant que le sucre cause des caries, ont tout mis en œuvre pour faire plier le gouvernement et réécrire la politique de santé en excluant cette donne. Il faut bien vendre…

Selon l’étude, l’industrie du sucre aurait détourné l’attention des décideurs sur le rôle du sucre dans l’apparition de caries en finançant la recherche sur les enzymes – qui ajoutés à la nourriture pour briser la plaque dentaire – et cela aurait fonctionner des décennies durant.

Un lobby aussi fort que celui du tabac

« Ce que cela montre, c’est que les intérêts de sucre poussaient les industriels à manipuler la science comme le font les géants du tabac », a déclaré le Professeur Stan Glantz, co-auteure de l’étude. La comparaison peut choquer mais il semblerait que la nature du lobbying d’alors s’approche véritablement de celui largement utilisé par les industriels du sucre il y a plus de 60 ans…

Et les chercheurs à l’origine ne manquent de rappeler que sans ce travail de réécriture des impacts du sucre sur l’Homme, la question de la santé bucco-dentaire aux Etats-Unis serait peut-être déjà réglée.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend