Aller directement au contenu

Compresseurs d’air : Atlas Copco adopte la certification ISO 22 000

Leader sur le marché de l’air comprimé, Atlas Copco a toujours été à la pointe de l’innovation : d’abord avec le développement de compresseurs à piston durant la première moitié du 20e siècle, puis avec les compresseurs rotatifs à vis exempts d’huile dès les années cinquante et l’intégration en standard de la variation électronique de vitesse. « Aujourd’hui, la …

Compresseurs d’air : Atlas Copco adopte la certification ISO 22 000
L’usine d’Anvers d’Atlas Copco a récemment été certifiée ISO 22 000 par Lloyd’s Register.

Leader sur le marché de l’air comprimé, Atlas Copco a toujours été à la pointe de l’innovation : d’abord avec le développement de compresseurs à piston durant la première moitié du 20e siècle, puis avec les compresseurs rotatifs à vis exempts d’huile dès les années cinquante et l’intégration en standard de la variation électronique de vitesse. « Aujourd’hui, la productivité intègre de plus en plus de critères qualitatifs », souligne Ludovic Saint-Pol, directeur de la communication d’Atlas Copco France.

C’est dans cette optique que l’usine d’Anvers du groupe a récemment été certifiée ISO 22 000 par Lloyd’s Register. C’est sur ce site que sont produits les compresseurs, surpresseurs et les équipements de traitement de l’air pour les marchés européens et américains.

Avec la certification ISO 22 000, Atlas Copco passe à l’étape supérieure

Cette norme internationale détaille les critères de sécurité alimentaire auxquels doivent se plier les acteurs de la filière agroalimentaire pour faire la preuve de leur capacité à maîtriser le risque et assurer que les aliments puissent être consommés en toute sécurité. Avec cette certification, Atlas Copco garantit ainsi que l’air comprimé qui entre en contact direct avec les denrées alimentaires, ne contient aucune trace d’huile. « Ces critères sont de plus en plus importants pour les industriels de l’agroalimentaire, indique Stéphane Carrion, directeur de la division Compresseurs exempts d’huile, chez Atlas Copco. Nous pouvons ainsi démontrer que nous nous fixons les mêmes impératifs que ces acteurs. »

« Nous avions déjà obtenu la certification ISO Class 0 pour nos compresseurs exempts d’huile. Cette nouvelle certification est l’étape supérieure », poursuit-il. L’entreprise disposait d’ailleurs déjà des certifications ISO 9001 et ISO 14001.

Atlas Copco, une entreprise présente sur toute la filière agroalimentaire

L’entreprise est très présente dans le secteur alimentaire et plus particulièrement dans la filière laitière, l’embouteillage d’eau minérale, mais aussi dans les abattoirs ou dans l’alimentation infantile. Aujourd’hui, « nous sommes en mesure de prouver, après des tests intensifs et les inspections rigoureuses menées par Lloyd’s Register, la conformité de nos compresseurs aux normes les plus exigeantes de l’industrie agroalimentaire. La méthode d’ « Analyse des dangers et points critique pour leur maîtrise » (Hazard Analysis Critical Control Point) et les procédures mises en œuvre par les acteurs de la filière alimentaire, ont été adoptées pour la conception et la production de nos compresseurs, surpresseurs et sécheurs », assure Chris Lybaert, président de la division Oil Free Air, d’Atlas Copco.

Le groupe suédois emploie 44 000 personnes dans le monde et réalise un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros environ. Atlas Copco compresseurs France compte pour sa part quelque 300 salariés.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend