Aller directement au contenu

Consommer quotidiennement de la viande rouge augmente les risques de mortalité !

Une étude américaine publiée dans la revue scientifique Journal of The American Medical Association (JAMA) révèle que consommer chaque jour du bœuf, du porc ou de l’agneau n’est pas sans risque pour sa santé.

Une étude américaine publiée dans la revue scientifique Journal of The American Medical Association (JAMA) révèle que consommer chaque jour du bœuf, du porc ou de l’agneau n’est pas sans risque pour sa santé. En effet, les chercheurs ont constaté « qu’une consommation régulière de viande rouge entraînait un risque élevé de mortalité par maladies cardiovasculaires et par cancer ». Le risque s’accroît encore si la viande consommée est transformée (bacon, saucisses, salami…). Ainsi, le risque de mortalité est augmenté de 12% lorsque l’on consomme chaque jour de la viande rouge, de 13% lorsqu’elle n’est pas transformée et de 20% lorsqu’elle est transformée !

Au contraire, remplacer cette portion de viande rouge par du poisson ou de la volaille permet une nette diminution de ce risque de mortalité, entre -7% et -19%, en fonction de l’aliment de substitution choisi, selon An Pan, de la faculté de santé publique de l’Université de Harvard et principal auteur de la recherche. Cette dernière a été menée à partir des données de deux études ayant porté sur 37 698 hommes et 83 644 femmes, suivis pendant plus de 20 ans.

 

Le Dr Dean Ornish, de l’Université de Californie, a estimé que « plus de 75% des 2 600 milliards de dollars de dépenses de santé annuelles aux Etats-Unis portent sur des maladies chroniques. Le fait de consommer moins de viande rouge réduirait probablement la mortalité de ces affections, abaissant de ce fait les coûts pour les traiter ». Les auteurs de la recherche ont conclu en affirmant que « remplacer une portion de viande rouge par une de poisson, de volaille, de noix, de légumes secs, de laitages allégés ou de céréales complètes réduit nettement le risque de mortalité ». Mais les amateurs de viande rouge parviendront-ils à s’y résoudre ?

 

Source : agro-media.fr avec AFP et Le Parisien.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend