Aller directement au contenu

Cooperl reprend le pôle « charcuterie salaison » de Financière Turenne Lafayette

Après avoir formulé sa proposition en mai dernier, le groupe coopératif Cooperl reprend aujourd'hui le pôle "charcuterie salaison" de Financière Turenne Lafayette.

Cooperl reprend le pôle « charcuterie salaison » de Financière Turenne Lafayette
Le pôle « charcuterie salaison » de Financière Turenne Lafayette passe sous pavillon Cooperl et se sauve ainsi.

Cooperl, groupe coopératif agricole majeur de la production porcine française reprend l’ensemble des emplois et actifs du pôle ‘charcuterie salaison’ de Financière Turenne Lafayette (FTL). Le Tribunal de Commerce de Paris a ordonné cette cession ce jour dans les termes de l’offre déposée par Cooperl. Rappelons que cette reprise intervient à l’issue d’une procédure de cession menée par le Comité Interministériel de Restructuration Industrielle (CIRI).

Cooperl, déjà présente sur l’ensemble des métiers de la filière porcine « de la fourche à l’assiette », renforce sa stratégie d’offre avec des marques authentiques à forte notoriété : Madrange, Paul Prédault, Montagne Noire… rejoignent le Jambon « Bien Elevé » Brocéliande.

Un projet structurant

Par l’acquisition des actifs industriels, des compétences et des marques fortes de FTL, Cooperl renforce sa capacité à valoriser pleinement la production de ses adhérents auprès de consommateurs français et européens toujours plus exigeants. L’attente est forte aujourd’hui de produits de qualité, durables, respectueux de l’Homme, de l’environnement, du bien-être animal et apportant des garanties claires en matière de nutrition et de santé. Pour Emmanuel Commault, directeur général de Cooperl « c’est à la production de cette valeur ajoutée que nous allons consacrer toute notre énergie. Réjouissons-nous de l’arrivée de 1700 nouveaux collaborateurs au savoir-faire reconnu pour mener à bien ce projet ». Fidèle à ses valeurs coopératives de solidarité, d’engagement et d’équité, Cooperl s’est engagée auprès du Tribunal de Commerce de Paris à reprendre l’ensemble des salariés des sociétés Paul Prédault, La Lampaulaise de Salaisons, Madrange et Montagne Noire.

Un ensemble qui pèsera 16% du marché de la charcuterie-salaison

Les marques Madrange, Paul Prédault et Montagne Noire rejoignent le portefeuille de Cooperl avec VériTable, L’atout prix ou encore Brocéliande. Le succès rencontré en seulement 2 ans par la marque d’éleveurs de Cooperl témoigne à lui seul de l’engouement des consommateurs pour les produits qui « font sens ». Issues de porcs non castrés, élevés sans antibiotique dès la fin du sevrage et nourris sans OGM, les charcuteries « Bien Elevées » ont vu leurs ventes doubler pour la deuxième année consécutive en 2016.

Pour Patrice Drillet, président de Cooperl et éleveur dans les Côtes d’Armor, « avec cette reprise, menée dans un cadre 100% coopératif, le lien se renforce aujourd’hui entre les Français et leur agriculture pour consommer mieux ».

Le nouvel ensemble pèsera 16% du marché de la charcuterie-salaison en France.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend