Aller directement au contenu

Covid-19 : Interfel maintient l’offre et la consommation des fruits et légumes frais

Depuis le début de la crise Covid19, l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) regroupant les 15 organisations professionnelles de l’amont et de l’aval s’est mobilisée pour faire face à l’évolution imprévue des marchés et de la consommation.  «Grâce à ce dialogue interprofessionnel permanent et aux efforts de toute la filière, la France est l’un des pays qui a …

Covid-19 : Interfel maintient l’offre et la consommation des fruits et légumes frais
La fraise et l’asperge qui étaient il y a encore récemment en gestion de crise conjoncturelle « prix », ont pu grâce aux efforts collectifs retrouver un prix de référence normal à cette époque.

Depuis le début de la crise Covid19, l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) regroupant les 15 organisations professionnelles de l’amont et de l’aval s’est mobilisée pour faire face à l’évolution imprévue des marchés et de la consommation. 

«Grâce à ce dialogue interprofessionnel permanent et aux efforts de toute la filière, la France est l’un des pays qui a le mieux réussi à maintenir son offre et sa consommation de fruits et légumes frais dans un contexte fortement dégradé», affirme Interfel dans un communiqué de presse. 

Au-delà des évolutions habituelles pour des produits météo-sensibles, la situation actuelle amplifie encore, au niveau des quantités et des prix, des mouvements traditionnellement observés à cette période de l’année pour certains produits. 

Cependant à ce jour, la filière dit mettre tout en œuvre pour permettre une offre large qui, même en tenant compte des évolutions de l’offre et des modifications de comportement des consommateurs, permet d’avoir une gamme de prix et de produits diversifiée. 

«Les prix des fruits et légumes frais peuvent être légèrement impactés, pour nos produits de saison, par l’évolution de certains coûts comme notamment ceux du transport ou des impacts liés au manque de main d’œuvre», explique Interfel. 

Soutenir le potentiel de production de l’offre française

De même certains produits, qui généralement ne sont pas des fruits et légumes leaders dans la production nationale à cette période, peuvent actuellement subir des variations rapides de prix. La fraise et l’asperge qui étaient il y a encore récemment en gestion de crise conjoncturelle « prix », ont pu grâce aux efforts collectifs retrouver un prix de référence normal à cette époque. 

Ainsi on peut parfois constater que certains produits ont pu faire l’objet soit d’augmentation de prix, soit de baisse, bien que la majorité des fruits et légumes frais reste quasi stable, notamment tous les produits stockables. 

«L’interprofession se mobilise pour soutenir le potentiel de production de l’offre française qui, dans certaines productions, sont structurellement largement minoritaires pour notre marché» explique la filière qui reste également mobilisée pour assurer un niveau de consommation en fruits et légumes frais permettant les équilibres alimentaires et veille à une accessibilité suffisante des produits tout particulièrement en cette période de confinement. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend