Aller directement au contenu

Covid-19 : Lactalis dresse son bilan

«Malgré les difficultés liées à la pandémie, les prix du lait ont été maintenus en 2020 à un niveau très proche de celui de 2019», explique le groupe Lactalis qui dresse le bilan de l’année 2020. Sur les 5,2 milliards de litres de lait collectés en France par Lactalis, le prix total payé tous lait de vache confondus aura …

Covid-19 : Lactalis dresse son bilan
L’année 2021 s’ouvre avec de nombreux défis pour Lactalis

«Malgré les difficultés liées à la pandémie, les prix du lait ont été maintenus en 2020 à un niveau très proche de celui de 2019», explique le groupe Lactalis qui dresse le bilan de l’année 2020. Sur les 5,2 milliards de litres de lait collectés en France par Lactalis, le prix total payé tous lait de vache confondus aura été de 369 €/1000 litres. En 2020, comme en 2019, le prix total du lait conventionnel payé par le groupe Lactalis est supérieur à celui payé par les grandes laiteries coopératives dont le mix produit est similaire (source France AGRIMER). 

Exportation de 2,8 milliards de litres de lait français

Concernant ses exportations, Lactalis a permis à la filière laitière d’exporter plus de la moitié de ses 5,2 milliards de litres collectés. Cette moitié est soumise aux variations des cours des marchés internationaux. Les confinements adoptés partout dans le monde ont sévèrement affecté la consommation hors domicile conduisant à une baisse des volumes et des prix à l’exportation.  Malgré ces difficultés, le groupe Lactalis est parvenu à exporter 2,8 milliards de litres de lait français. 

Dans le cadre de sa démarche de valorisation de la filière lait, Lactalis a signé un accord-cadre avec l’UNELL, principale association d’Organisations de Producteurs représentant près de 4 300 exploitations laitières livrant plus de 2 milliards de litres de lait au groupe. Lactalis a également signé un accord-cadre avec l’Organisation de Producteurs France Milk Board (FMB) et l’organisation OPLB. Au total, avec les producteurs indépendants, plus de 9 500 producteurs sont donc engagés dans la même démarche avec le groupe Lactalis et les discussions se poursuivent avec les autres Organisations de Producteurs. 

Un des axes majeurs de ces accords est l’intégration des coûts de production des producteurs de lait, en complément des indicateurs de mise en marché, dans la formule du prix. «Lactalis est l’une des seules entreprises laitières françaises à avoir intégré les coûts de production des producteurs dans la formule de prix du lait pour la partie destinée au marché français», explique le groupe. Par ailleurs, conformément aux engagements pris au moment des accords Egalim en 2019, le groupe Lactalis a redistribué aux producteurs 100% des augmentations tarifaires obtenues auprès de la Grande Distribution. Enfin, le groupe Lactalis est particulièrement investi dans la filière bio. En 2020, le prix du lait bio s’élevait à 490 € / 1000 l restant ainsi stable par rapport à 2019 avec une augmentation de 13% des volumes, une tendance qui devrait perdurer en 2021. 

Si les perspectives pour les mois à venir s’avèrent difficiles à établir, l’année 2021 s’ouvre avec de nombreux défis pour Lactalis : La valorisation du lait s’appuiera notamment sur l’acceptation de hausses de prix par la grande distribution ; reposera également sur la réponse apportée aux consommateurs toujours plus exigeants. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend