Aller directement au contenu

Crise chez les équipementiers de process, conditionnement et emballage

Dans le contexte actuel que connaît l’ensemble des acteurs industriels français, les fabricants de machines, process – conditionnement – emballage souhaitent mobiliser les différentes parties prenantes de leurs marchés. Pris en étau par la pénurie et la flambée des prix des composants mécatroniques d’une part (de 10 à 30 % sur les composants électroniques et de 30 à 80% sur …

Crise chez les équipementiers de process, conditionnement et emballage
Pris en étau par la pénurie et la flambée des prix des composants mécatroniques d’une part (de 10 à 30 % sur les composants électroniques et de 30 à 80% sur les matières premières) et d’autre part le besoin croissant de nouveaux équipements de production du marché, les équipementiers français disent dans un communiqué de presse, risquer rapidement d’être confrontés à des conséquences sociales et économiques majeures.

Dans le contexte actuel que connaît l’ensemble des acteurs industriels français, les fabricants de machines, process – conditionnement – emballage souhaitent mobiliser les différentes parties prenantes de leurs marchés. Pris en étau par la pénurie et la flambée des prix des composants mécatroniques d’une part (de 10 à 30 % sur les composants électroniques et de 30 à 80% sur les matières premières) et d’autre part le besoin croissant de nouveaux équipements de production du marché, les équipementiers français disent dans un communiqué de presse, risquer rapidement d’être confrontés à des conséquences sociales et économiques majeures.

«C’est l’ensemble de l’économie française qui va être mis à mal, sans évoquer à moyen-long terme l’impact sur l’innovation qu’engendre cette crise car les ressources des équipementiers sont focalisées sur la bonne réalisation des commandes de leurs clients» indique le GEPPIA dans un communiqué de presse, qui en appelle à une prise de conscience générale via une nouvelle mobilisation des aides financières sur cette problématique à l’instar des récentes mesures énergétiques. Plus généralement, les membres du groupement comptent sur une cohésion renforcée de toutes les parties prenantes amont et aval. Les membres du GEPPIA (Groupement de 150 entreprises, 9 000 personnes et 1,8 mds €) et initiateurs de cette alerte sont Claranor, Guelt, Mecapack, MG-Tech, PKB, Tecma-Aries.

Le Groupement des Équipementiers du Process et du Packaging des Industries agroalimentaires (et non alimentaires) a pour objectif d’aider les constructeurs français de machines de process, de conditionnement et d’équipements périphériques à se développer en créant des opportunités de synergies techniques, économiques et commerciales.

Le GEPPIA regroupe aujourd’hui 150+ membres, dont 80 constructeurs français OEM de machines et d’équipements périphériques qui réalisent, avec 9 000 personnes, un CA cumulé de 1,8 milliards € (dont 45 % à l’exportation) et 60 membres fournisseurs industriels internationaux de composants et services intégrés par les OEM.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend