Aller directement au contenu

Curiosités d’un supermarché américain.

Que trouve-t-on dans un supermarché américain ? Quels sont les produits typiques ? Quelles sont les différences avec les linéaires français?  Quelles sont les tendances agroalimentaires actuelles que l’on retrouvera prochainement, américanisation oblige, dans nos rayons ?

Que trouve-t-on dans un supermarché américain ? Quels sont les produits typiques ? Quelles sont les différences avec les linéaires français?  Quelles sont les tendances agroalimentaires actuelles que l’on retrouvera prochainement, américanisation oblige, dans nos rayons ?

Ezechiel Zerah, le rédacteur du blog New York Alternatif, s’est penché sur ces questions et a visité un supermarché américain pour y répondre. Il a choisi un supermarché de taille moyenne, à Manhattan sur Roosevelt Island, Gristedes.

  • Les boissons.

Au-delà des traditionnels sodas et eaux minérales, un nombre presque infini de boissons vient compléter les linéaires des bouteilles à l’unité aux Etats-Unis. D’ailleurs, les marchés du thé et des jus au pays de l’Oncle Sam sont très développés. Jus de fruits exotiques, boissons bio au gingembre ou à la cannelle,  thés allégés ou au contraire très sucrés : l’offre est très large. On trouve même des produits siglés Starbucks pour les accros.

A noter que la canneberge (cranberry) est l’un des fruits les plus populaires d’Amérique du Nord et qu’il est donc normal de le retrouver en canettes. En France, Ocean Spray est présent en grande distribution mais seulement en bouteilles et il faut dire qu’il est encore rare de trouver cette marque partout.

Autre curiosité: les petites bouteilles de Nesquik à boire glacées.

La boisson Arizona est l’une des plus célèbres aux Etats-Unis alors qu’elle est très rare en France.

Autre découverte : les jus d’orange dans des petites boîtes en carton.

Du côté des boissons d’un litre et plus, le choix est plus grand. Schweppes, par exemple, présente une dizaines de goûts différents: cola, citron, framboise, gingembre, raisin… On trouve aussi deux boissons qui n’existent pas en France: le cream soda, une boisson gazeuse à la vanille et la root beer dont les enfants américains raffolent (un soda goût chewing-gum).

Le packaging familial des jus d’oranges Tropicana ressemble à s’y méprendre au format lessive européen.

Concernant les eaux minérales, la marque Poland Spring domine le marché.

  • Les sauces, ou dressings.

Le rayon dressings est impressionnant : des centaines de sauces, que l’on retrouve de nos jours de plus en plus en version « saine » ou bio. La moutarde se décline en version nature, au miel, aux épices, à l’oignon… Pour les ketchups, seule la marque de distributeur et Heinz étaient présentes. Il existe aussi un tas de sauces barbecue.

  • Pépites et coulis, ou toppings et icings.

Aux Etats-Unis, contrairement à la France, les cookies sont les gâteaux rois. D’ailleurs cookies en Amérique désigne non pas le célèbre sablé que l’on connaît tous mais tout type de biscuits.

De plus, les Américains sont friands de coulis et autres substances 0% naturelles que l’on ajoute sur les gâteaux, les glaces… On en trouve à la vanille, au chocolat noir, à l’orange, au beurre d’arachide, à la framboise, au caramel et des dizaines d’autres parfums.

Les icings sont plus utiles pour décorer des gâteaux que pour relever le goût. L’offre de sirop d’érable est pléthorique: nature, fruité, parfumé aux épices ou chocolat…

  • Les céréales.

Les marques que nous connaissons offrent une gamme beaucoup plus complète. Par exemple, nous avons en France les Cheerios Original, au miel. Aux Etats-Unis, on trouve les Cherrios pomme-cannelle, au yaourt, aux fruits, au chocolat, aux fibres, à la banane et aux noix…

Autre cas intéressant : l’oatmeal ou céréales aux flocons d’avoine en VF. A faire chauffer aux micro-ondes avec du lait, il permet de réaliser le fameux porridge anglais. Quaker domine ce marché.

  • Pâtes et riz cuisinés.

On trouve étrangement peu de pâtes « nature » contrairement à la France mais beaucoup de mélanges : pâtes sauce champignons, à la tomate et aux épices, à l’orientale, aux petits oignons…

Pour le riz c’est pareil : préparation à base de poulet ou d’épices, entre autres.

  • Les produits laitiers.

Les américains désignent par « fromage » ce qui en France serait du Leerdammer.

L’offre des fromages râpés est très importante : mozzarella, cheddar, deux fromages…

Les yaourts s’achètent à l’unité comme dans les hard discounts.

Le lait n’est pas pasteurisé contrairement à son homologue français. On le trouve frais et dans divers formats.

  • Plats cuisinés, desserts, glaces, biscuits et bonbons.

Le concept de pizza surgelé à la part est pratique pour les petites faims et les célibataires.

Les pancakes et gaufres sont disponibles en version surgelée, et l’offre de glaces est très importante.

Pour les biscuits, les Oreo sont rois et se déclinent sous de nombreux parfums.

Les roulés à la canelle sont très populaires aux Etats-Unis. Il y a même une chaine de fast food, Cinnabon qui s’est spécialisée dans ce créneau.

Les cakes américains sont de gros gâteaux à la crème.

On trouve des bonbons siglés « Wonka », ainsi que certains paquets de Haribo non connus en France comme les Jogi-Bussi fourrés au yaourt. Les M&M’S  se déclinent en versions beurre de cacahuète, amande ou coco.

On trouve des tablettes de chocolat aux saveurs originales comme celles au gingembre, à l’amande et au sel, à la cerise avec du piment…

 

Pour découvrir la suite de l’article avec notamment les produits inclassables, il suffit de cliquer ici pour découvrir l’intégralité de l’article avec les visuels sur le blog New York Alternatif.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend