Aller directement au contenu

Dans la tourmente de la filière volaille, Duc maintient son cap.

Face à l’actualité mouvementée de la filière ces derniers jours, le Groupe DUC a souhaité réaffirmer sa ligne de conduite, celle-là même qui lui permet de disposer des atouts pour pérenniser sa croissance et retrouver le chemin de la profitabilité.

Face à l’actualité mouvementée de la filière ces derniers jours, le Groupe DUC a souhaité réaffirmer sa ligne de conduite, celle-là même qui lui permet de disposer des atouts pour pérenniser sa croissance et retrouver le chemin de la profitabilité.

Confirmation de sa politique de R&D pour des produits innovants

Le Groupe s’attache prioritairement au développement de l’innovation en garantissant la qualité et le service optimum aux clients, dans le but d’accroitre sa compétitivité et d’accélérer sa croissance.

Aussi, dans le domaine de l’élevage, le Groupe DUC confirme finaliser son plan de construction de 40 nouveaux bâtiments pour la filière certifiée.

chiffres_cles_duc

Confirmation de sa politique de recentrage sur le frais

Anticipant les difficultés de la filière, le Groupe Duc a poursuivi depuis 2008 une politique de désengagement sur les activités non stratégiques et non rentables du Groupe et a réduit progressivement son activité Dinde. Ce virage stratégique a permis au groupe de mener une politique de recentrage sur les activités « frais et produits à valeur ajoutée ».

Confirmation de sa stratégie de diversification vers les produits non OGM et le poulet BIO

Fort de son expérience de plus de 20 ans dans la production de volaille certifiée, le Groupe DUC capitalise sur l’alimentation non-OGM de ses volailles et a récemment lancé une filière de poulets Bio régionale dont le bassin est la Bourgogne. Cette démarche conforte la stratégie de DUC de proposer en permanence des produits de qualité en phase avec les besoins des consommateurs.

carte_france-duc

Confirmation de son ambition de se positionner durablement comme challenger des grands groupes.

Les investissements réalisés par les éleveurs pour conforter la filière et la politique d’innovation permanente pour élargir ses expertises, permettent au Groupe DUC de gagner des parts de marchés, confirmant ainsi sa capacité à s’adapter, malgré un environnement perturbé. Fort de tous ces acquis, le Groupe DUC est en mesure dorénavant de se positionner durablement comme challenger des grands groupes.

Confirmation de son engagement pour la défense de la filière avicole

Dans le cadre des difficultés rencontrées par la filière avicole, le Groupe Duc entend poursuivre ses actions pour la défense de l’activité au niveau national. Face à l’actualité récente, des actions de synergies pourraient se mettre en place dans les mois à venir.

Confirmation de la poursuite de sa politique de maitrise des coûts et d’amélioration continue

Le Groupe rappelle que les incertitudes pesant sur les perspectives de croissance économique en France et, en particulier, sur les futures évolutions du prix des matières premières, l’incitent à la prudence pour les mois à venir. Néanmoins, les mesures de maîtrise des coûts mises en place depuis 2008 ainsi que la politique d’amélioration continue appliquée à l’ensemble des sites depuis le dernier trimestre 2009, ont permis d’améliorer significativement ses performances industrielles et les résultats du Groupe depuis cette période.

Conjuguées à sa politique de R&D pour des produits innovants, à l’abandon progressif de ses activités non rentables ou non stratégiques et à son référencement par un nombre croissant d’enseignes, Duc dispose désormais des atouts pour pérenniser sa croissance et retrouver le chemin de la profitabilité dès cette année, tel que le prévoit son plan stratégique.

Pour mémoire, DUC a enregistré pour l’année 2011 un chiffre d’affaires consolidé de 180,70 millions d’euros, en nette progression de 12,37 % par rapport à 2010. Au cours du 1er trimestre 2012, le chiffre d’affaires consolidé (non audité) s’est établi à 45,34 millions d’euros, stable en séquentiel et en croissance de 3,93% par rapport au même trimestre 2011.

 

Source : agro-media.fr avec le communiqué de Duc

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend