Aller directement au contenu

DBV Technologies et Nestlé Health Science s’associent pour diagnostiquer les allergies aux protéines de lait de vache

DBV Technologies, société biopharmaceutique, a annoncé une collaboration mondiale exclusive avec Nestlé Health Science pour le développement d'un patch anti-allergies au lait.

DBV Technologies et Nestlé Health Science s’associent pour diagnostiquer les allergies aux protéines de lait de vache
DBV Technologies, société biopharmaceutique, a annoncé une collaboration mondiale exclusive avec Nestlé Health Science pour le développement d’un patch anti-allergies au lait.

Selon les termes de l’accord, DBV va développer un test prêt à l’emploi destiné au diagnostic de l’Allergie aux Protéines de Lait de Vache (APLV) et Nestlé Health Science détiendra les droits de commercialisation mondiaux DBV pourra recevoir jusqu’à 100 millions d’euros pour les différentes étapes de développement clinique et d’enregistrement, ainsi que de commercialisation du produit.

DBV Technologies, société biopharmaceutique, a annoncé aujourd’hui le lancement d’une collaboration mondiale exclusive avec Nestlé Health Science pour le développement et, s’il est approuvé, la commercialisation de MAG1C, un patch test novateur, prêt à l’emploi et standardisé, destiné au diagnostic de l’APLV chez les nourrissons.

100 millions d’euros pour DBV

Grâce à sa plate-forme technologique propriétaire, Viaskin®, DBV sera en charge du développement de ce nouveau produit pharmaceutique, et s’il est approuvé par les autorités réglementaires appropriées, Nestlé Health Science assurera sa commercialisation mondiale au sein de sa gamme de solutions nutritionnelles dédiée aux allergies et spécialement adaptée aux nourrissons et jeunes enfants allergiques aux protéines du lait de vache ou souffrant d’autres allergies et intolérances alimentaires.

L’accord prévoit que DBV pourra recevoir jusqu’à 100 millions d’euros pour les étapes de développement, d’obtention des autorisations réglementaires et de commercialisation, avec un versement initial de 10 millions d’euros. DBV sera responsable des activités de développement jusqu’au programme clinique pivot de phase III. Nestlé Health Science bénéficiera ensuite d’un droit exclusif de commercialisation du produit au niveau mondial, s’il est approuvé. DBV assumera tous les coûts liés aux activités de développement de MAG1C comprenant un programme clinique mondial, ainsi que les coûts de fabrication associés. Lorsque MAG1C sera fabriqué par DBV, l’entreprise facturera un prix d’approvisionnement majoré à Nestlé Health Science.

Un produit pour les enfants essentiellement

En outre, Nestlé Health Science paiera à DBV des redevances échelonnées à deux chiffres sur les ventes mondiales. Ce nouveau test de diagnostic devrait être soumis pour approbation aux autorités réglementaires dans le monde entier d’ici 2021. L’APLV est une allergie alimentaire difficile à diagnostiquer qui touche jusqu’à 2-3 % 1 des enfants en bas âge (2 ans et moins) au cours d’une étape essentielle de leur développement. Parmi sa gamme de produits de thérapie nutritionnelle, répondant aux besoins d’un large éventail d’états de santé et de tranches d’âges, Nestlé Health Science offre d’ores et déjà une gamme de solutions nutritionnelles spécialement adaptées aux nourrissons et jeunes enfants souffrant d’une allergie aux protéines du lait de vache et d’autres allergies/intolérances alimentaires (Althéra®, Alfaré®, Alfamino®).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend