Aller directement au contenu

De bien chers concombres pour l’UE…

Comme elle l’avait annoncé récemment, l’Espagne souhaite demander à l’Union Européenne des indemnisations au vu des préjudices qu’ont subi ses agriculteurs lors de la crise causée par E.Coli. Lors des premières contaminations en Allemagne, les autorités allemandes avaient dans un premier temps incriminé des concombres d’origine espagnole.

Comme elle l’avait annoncé récemment, l’Espagne souhaite demander à l’Union Européenne des indemnisations au vu des préjudices qu’ont subi ses agriculteurs lors de la crise causée par E.Coli. Lors des premières contaminations en Allemagne, les autorités allemandes avaient dans un premier temps incriminé des concombres d’origine espagnole. Par la suite les concombres ont été mis hors de cause et ce sont des graines germées (du fenugrec en l’occurrence) qui se sont révélées être les coupables.

La Fepex (Fédération espagnole des producteurs-exportateurs de fruits et légumes) estimait les pertes à 225 millions d’euros par semaine, la COAG (Coordination des organisations d’agriculteurs et d’éleveurs) a, quant à elle, estimé à 350 millions d’euros les pertes totales. L’Espagne a décidé de réclamer 80 millions d’euros à l’Europe pour compenser les conséquences néfastes de l’accusation allemande. En effet, suite à ces révélations, les exports et la consommation de concombres et de légumes frais en Europe avaient été sévèrement touchés.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend