Aller directement au contenu

Des optimisateurs naturels du développement de la pomme de terre.

Le projet Qualivivant, qui s’attache à améliorer les connaissances concernant les défenses naturelles des plantes, et plus particulièrement des pommes de terre, et de développer de nouvelles substances naturelles permettant d’optimiser le développement de ces dernières, s’achèvera cette année. Ce programme

Le projet Qualivivant, qui s’attache à améliorer les connaissances concernant les défenses naturelles des plantes, et plus particulièrement des pommes de terre, et de développer de nouvelles substances naturelles permettant d’optimiser le développement de ces dernières, s’achèvera cette année. Ce programme est porté par l’entreprise Lara Spiral, labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora, une partie du travail est réalisée par AgroSup Dijon et l’entreprise lilloise Original Process sera chargée de la mise au point des substances naturelles. Les partenaires ne manquent donc pas.

Les substances étudiées sont des DVP (Development Vegetal Process) et permettent de stimuler le développement racinaire et l’activité chlorophyllienne des plantes. Elles permettent ainsi de réduire la consommation d’intrants chimiques, ainsi que d’améliorer les rendements et les qualités organoleptiques et nutritionnelles de la pomme de terre. Du laboratoire au champ, en passant par des parcelles d’essai, les formulations sont adaptées pour être utilisables à grande échelle. Et le travail ne s’arrête pas là. En effet, il faut procéder après récolte à des analyses pour étudier les potentielles modifications au niveau des anti-oxydants ou des vitamines, et ce de façon périodique. Enfin, c’est l’aspect sensoriel qui sera évalué.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend