Aller directement au contenu

Deux spots publicitaires du CIV interdits de diffusion.

Dans une décision du 23 février 2011, le Jury de Déontologie publicitaire (JDP), instance chargé de se prononcer sur les plaintes émises, a donné raison à la Fondation Bardot en interdisant de diffusion deux spots publicitaires de la campagne « Soyons ferme ! ». En effet, la Fondation Bardot a saisi l’autorité de régulation professionnelle de la publicité

Dans une décision du 23 février 2011, le Jury de Déontologie publicitaire (JDP), instance chargé de se prononcer sur les plaintes émises, a donné raison à la Fondation Bardot en interdisant de diffusion deux spots publicitaires de la campagne « Soyons ferme ! ». En effet, la Fondation Bardot a saisi l’autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) concernant quatre spots de la campagne financée par le Centre d’information des viandes (CIV) et le ministère de l’Agriculture. Le JDP explique que les spots sanctionnés, l’un portant sur l’élevage porcin et l’autre sur l’élevage bovin, « induisent le public en erreur ». Le jury estime qu’il peut y avoir confusion lorsqu’une éleveuse de porcs vante « son élevage familial comme partout en France » et dit que « les éleveurs sont comme des artisans » : même si les élevages sont majoritairement familiaux, ils ne suivent pas pour autant des méthodes artisanales. Et concernant « le stockage de carbone dans le sol » avec la mise au pré des vaches, le JDP juge que « l’idée d’une totale innocuité sur l’environnement » devrait être nuancée.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend