Aller directement au contenu

Distribution : les hypers n’ont plus la cote et la consommation est « morose ».

Dure époque pour les hypers en grande distribution. En effet, ils sont en perte de vitesse par rapport aux magasins de taille plus modeste alors que la consommation devrait ralentir selon Michel Edouard Leclerc.

Dure époque pour les hypers en grande distribution. En effet, ils sont en perte de vitesse par rapport aux magasins de taille plus modeste alors que la consommation devrait ralentir selon Michel Edouard Leclerc.

La seule enseigne qui parvient à échapper à la crise des hypers est Auchan. 50 de ses hypermarchés ont ainsi réussi à se classer dans le top 100 des meilleurs chiffres d’affaires par magasin, selon un classement édité par Linéaires. Auchan truste les cinq premières places du classement, avec ses cinq meilleurs hypers qui ont réalisé chacun plus de 245 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011.

Loin derrière Auchan, Carrefour et Leclerc, avec respectivement 36 et 11 magasins classés dans le top 100, parviennent à tirer leur épingle du jeu sur ce secteur à la dérive.

On notera que la grande majorité des enseignes répertoriées dans le classement ont vu leur chiffre d’affaires en 2011 chuter par rapport à 2010. Par exemple, malgré sa pole position, Auchan a perdu 0,8% de chiffres d’affaires tous magasins confondus. Carrefour a pour sa part poursuivi sa dégringolade avec -3,5% hors carburant.

 

A priori, cela ne devrait pas aller en s’améliorant. En effet, Michel Edouard Leclerc prévoit une consommation « très morose » en 2012 en France, notamment au second semestre, selon une interview qu’il a accordée au journal Les Echos. Il a déclaré : « Plusieurs facteurs vont impacter le pouvoir d’achat des français : la stagnation des revenus, une inflation supérieure à la hausse des salaires et la baisse des transferts sociaux ».

Leclerc ne devrait créer que 2 500 emplois cette année, contre 3 000 en 2011. Cependant, le distributeur espère dépasser la barre des 100 000 emplois en France à horizon 2015.

 

Source : agro-media.fr avec Le Télégramme, LSA (Sylvie Lavabre), Les Echos et Linéaires.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend