Aller directement au contenu

E. Coli O104:H4 n’a pas tué à Bordeaux.

Une surprise : la femme de 78 ans décédée au CHU de Bordeaux n’était pas porteuse de la bactérie Escherichia coli O104:H4, contrairement aux autres patients hospitalisés. Cette souche est également responsable des décès en Allemagne.

Une surprise : la femme de 78 ans décédée au CHU de Bordeaux n’était pas porteuse de la bactérie Escherichia coli O104:H4, contrairement aux autres patients hospitalisés. Cette souche est également responsable des décès en Allemagne. L’Agence Régionale de Santé (ARS) a expliqué dans un rapport : «  comme les autres patients présentant un SHU, elle [ndlr : la patiente de 78 ans décédée] a bénéficié du nouveau médicament disponible pour traiter ce syndrome et de tous les soins nécessités par son état de santé… Les résultats des prélèvements bactériologiques confirment que cette personne n’était pas porteuse de la souche O104 de la bactérie E.coli ».

Quant aux steaks hachés Country, boulettes de viande et hamburgers produits par SEB-Cerf et commercialisés chez Lidl, Auchan et O’Portun (sous la marque Cergel) et chez Norma (sous la marque Idegel), le rappel est maintenu. En effet, les résultats de l’enquête sanitaire menée suite aux intoxications à Escherichia coli dans le Nord ont révélé que ces produits étaient bien à l’origine des contaminations. Reste à savoir si SEB-Cerf, qui a bien du mal à faire face à cette crise, s’en relèvera.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend