Aller directement au contenu

E.coli, les concombres sont blanchis.

E.coli O104 : H4  est à l'origine de l'épidémie de diarrhées mortelles en Allemagne, mais elle n'a pas été trouvée dans les concombres importés d'Espagne et la source de cette contamination " sans précédent " n'a pas encore été découverte, a annoncé mardi la Commission européenne.

E.coli O104 : H4  est à l’origine de l’épidémie de diarrhées mortelles en Allemagne, mais elle n’a pas été trouvée dans les concombres importés d’Espagne et la source de cette contamination  » sans précédent  » n’a pas encore été découverte, a annoncé mardi la Commission européenne. Voici la conclusion des tests réalisés en Allemagne sur des concombres importés d’Espagne et incriminés comme une des sources possibles de la contamination. L’alerte lancée vendredi citant les concombres bio produits dans deux régions d’Espagne reste toutefois maintenue et le commissaire Dalli n’a pas évoqué sa levée. Il semblerait que la contamination ait eu lieu lors de la réception des produit ou de leur distribution. Les résultats devrait être connus dans la journée.
L’épidémie de E.coli entero-hémorragique (Eceh) est considérée comme  » un épisode sans précédent « , mais les bilans des victimes divergent entre la Commission et l’Allemagne, foyer de l’épidémie. La Commission a annoncé mardi soir neuf décès en Allemagne et un décès en Suède. Les autorités allemandes font elles état de 15 décès et de 373 cas.  » Quinze cas ont été confirmés en Suède, 14 au Danemark, six en France, sept aux Pays Bas, deux au Royaume-Uni, deux en Autriche, un en Espagne et deux en Suisse « , selon le dernier bilan publié par la Commission. La porte-parole avait mentionné dans la matinée  » trois cas présumés aux Etats-Unis « . Les services de la Commission européenne ont relevé que la majorité des personnes infectées en Suède, au Danemark, en France et aux Pays-Bas avaient séjourné en Allemagne.
Bruxelles n’a pas souhaité dans l’immédiat se prononcer sur une indemnisation des producteurs lésés. L’Espagne et les Pays-Bas ont protesté mardi contre ces mises en cause et ont réclamé des indemnisations de l’Union européenne pour l’effondrement de leurs ventes de légumes à la suite de cette alerte.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend