Aller directement au contenu

Emile Maurin « Eléments Standard Mécaniques » annonce l’élargissement de son cœur de gamme

Les doigts d'indexage personnalisables et disponibles à l'unité : une innovation dédiée aux concepteurs de prototypes et aux fabricants de machines.

Emile Maurin « Eléments Standard Mécaniques » annonce l’élargissement de son cœur de gamme
Les doigts d’indexage personnalisables et disponibles à l’unité : une innovation dédiée aux concepteurs de prototypes et aux fabricants de machines.

Leader dans le domaine des composants mécaniques pour l’industrie, Emile Maurin Eléments Standard Mécaniques fournit des doigts d’indexage standard -son cœur de gamme- depuis plus de trente ans.

Durant toutes ces années, il a également développé pour ses clients, des solutions spécifiques etpersonnalisées dans les formes les plus variées. Il annonce aujourd’hui la disponibilité, au catalogue « Eléments Standard Mécaniques » de doigts d’indexage personnalisables, disponibles à l’unité et en grande série. Ces derniers seront exposés au salon Industrie Paris 2016 (Paris Villepinte 4-8/4/16) hall 5 stand P113.

Des doigts d’indexage personnalisables

Le doigt d’indexage est l’élément de centrage et de fixation incontournable dans de nombreux ateliers. Les 95 versions de la gamme Emile Maurin représentent le choix le plus large du marché. Elles permettent de répondre aux applications industrielles spécifiques, qu’il s’agisse d’applications dans les principaux marchés -mécanique industrielle, chaudronnerie, construction de machines (agroalimentaire, automobile, médical,…), fabrication de mobilier d’agencement et urbain…- ou d’applications de niche (dispositifs de transport, fours industriels, abris de piscines, tables d’opération, équipements automobiles, etc.).

Les concepteurs de prototypes et les fabricants de machines spéciales sont souvent confrontés à cette difficulté : un élément apparemment anodin pose soudain problème car il nécessite une forme ou des dimensions différentes. Lorsque cela concerne un doigt d’indexage, Emile Maurin a toujours répondu aux besoins spécifiques, mais avec une quantité minimum définie. Dorénavant, pour aider ses clients, Emile Maurin innove et propose des doigts d’indexage prévus pour la personnalisation, à l’unité. Et ce, sans minimum de commande, de boitage ni de facturation.

Personnalisation, du spécial au standard

Les modèles disponibles en standard sont les modèles 32-131 avec goupille longue démontable; 32-132 avec dispositif de blocage et goupille longue démontable et 32-133 avec dispositif de blocage, à embase et goupille longue démontable ; acier et inox.
La première possibilité de personnalisation concerne l’ajustement de la longueur de la goupille de centrage et la forme de son extrémité : arrondie, conique, en forme de boule ou taraudée, etc. Pour aller plus loin dans la personnalisation, la goupille de centrage peut être démontée ou remontée autant de fois que nécessaire car elle est fixée à la tête du doigt d’indexage par une vis à tête fraisée. On peut ainsi remplacer la goupille de centrage en inox fournie en standard, ou la modifier en lui appliquant un traitement, tel un durcissement par exemple.

Alain Bret-Morel, directeur de site, commente : « Avec les doigts d’indexage personnalisables et disponibles à l’unité, nous sommes très heureux d’apporter une solution qui répond aux besoins des prototypistes et aux fabricants de machines. Concernant les prototypes, les fabricants peuvent aisément adapter les doigts d’indexage, changer leur dimension, pour faire les essais. » Il ajoute : « En plus de la disponibilité au catalogue Emile Maurin Eléments Standard Mécaniques de doigts d’indexage personnalisables proposés à l’unité, nous sommes capables de réaliser, pour nos clients, des adaptations spécifiques dans des délais courts et à des prix unitaires plus économiques dans le cas de quantités plus importantes. Le prototype évolue vers une production de grand volume. » Tous  les modèles personnalisables sont disponibles pour un diamètre de goupille de centrage allant de 7 à 12 mm, avec ou sans dispositif de blocage. Ce dernier s’avère utile lorsque la goupille de centrage doit être maintenue en position rétractée. Le blocage de la tête s’effectue par une rotation de celle-ci de 90°.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend