Aller directement au contenu

Etats-Unis : les fongicides brésiliens font flamber les cours du jus d’orange.

Depuis deux ans, les cours du jus d’orange ne cessent de grimper. Ils ont même doublé. A l’origine de cette flambée : de mauvaises récoltes en Floride et la présence d’un fongicide dans des importations brésiliennes.

Depuis deux ans, les cours du jus d’orange ne cessent de grimper. Ils ont même doublé. A l’origine de cette flambée : de mauvaises récoltes en Floride et la présence d’un fongicide dans des importations brésiliennes.

Il faut savoir que le marché du jus d’orange est très volatile, de par sa petite taille, comme l’explique Reuters. Or, actuellement, deux évènements se cumulent.

 

Tout d’abord, les vergers américains ont subi des gelées à l’hiver 2010 et les températures du début du mois sont également plus froides que la norme de 5°C en moyenne. De fait, les rendements et la qualité de la récolte sont menacés en Floride, principal producteur du pays. 5% des vergers auraient déjà subi des dégâts.

 

D’autre part, des traces de fongicide ont été décelées dans des importations américaines de jus d’orange en provenance du Brésil. Un fongicide est principalement montré du doigt : il s’agit du carbendazime, interdit aux Etats-Unis mais utilisé au Brésil contre les moisissures. Coca-Cola et PepsiCo, notamment, ont trouvé des traces de ce fongicide dans leurs Minute Maid et Tropicana, composés d’un mélange de jus en provenance des Etats-Unis et du Brésil.

Selon la Food and Drug Administration (FDA) américaine, l’ingestion d’une faible quantité de carbendazime n’est pas dangereuse pour la santé. De fait, les produits concernés ne seront pas rappelés. Néanmoins, la FDA a annoncé que les cargaisons de jus d’orange sur lesquelles seraient décelées des traces de ce fongicide ne pourront plus pénétrer sur le territoire américain. Or, de telles mesures ont littéralement fait bondir les cours de 17%.

 

Dans une bouteille de jus d’orange, la matière première peut représenter jusqu’à 80% des coûts ! Notre jus d’orange du matin pourrait donc voir son prix flamber.

Selon Les Echos, l’International Continental Exchange a pris des mesures pour que cela n’arrive pas. Afin de calmer les cours et de décourager les traders œuvrant dans une optique purement financière, le prix du ticket d’entrée a quasiment doublé, passant de 2,45$ à 5,04$. La mesure a eu l’effet escompté, avec une baisse immédiate des cours de 7%.

Néanmoins, si les mesures de la FDA entraînaient une pénurie de jus d’orange aux Etats-Unis, l’ensemble de la filière pourrait être fortement impacté.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend