Aller directement au contenu

Eurofins Scientific met au point des puces ADN pour détecter la composition des produits alimentaires

Eurofins Scientific a développé une technologie de puces ADN pour détecter la composition de plats préparés, une belle initiative pour palier aux scandales alimentaires.

Eurofins Scientific met au point des puces ADN pour détecter la composition des produits alimentaires
Eurofins Scientific ne laissera plus passer de scandales sanitaires grâce à ses puces ADN capables de détecter la compositions des produits alimentaires.

Eurofins Scientific, leader mondial dans les tests d’aliments, a lancé une nouvelle méthode analytique basée sur la technologie des puces à ADN qui permet la détection et l’identification de jusqu’à 21 espèces animales simultanées dans les produits alimentaires. Un marché qui a de l’avenir et du sens depuis la crise de la viande de cheval.

Suite à la crise de la viande de cheval en 2013, l’identification des espèces animales dans les produits alimentaires est devenue une préoccupation majeure pour l’alimentation et l’industrie agroalimentaire en Europe. Les méthodes analytiques existantes pour la détection des espèces uniques ne sont plus suffisantes pour répondre aux exigences de la chaîne d’approvisionnement actuelle, telle que la vérification que la composition du produit non seulement conforme aux réglementations, mais est également entièrement compatible avec les indications sur l’étiquette, et en veillant à l’absence des espèces indésirables dans le produit (par exemple, la viande de cheval. dans la viande bovine, ou de ruminants dans l’alimentation animale).

Un test presque 100% fiable

L’unité de test de biologie moléculaire du laboratoire d’Eurofins à Nantes a développé une méthode de test par puce ADN innovante pour élargir la portée de l’analyse à plusieurs espèces dans différentes compositions alimentaires et aliments pour animaux. La technologie de la puce ADN permet la détection sensible et fiable à des seuils bas (0,1%) avec un temps de rotation court (5 jours ouvrables à compter de la réception de l’échantillon) de tous les composants du produits.Le concept modulaire de la technologie permet l’identification de jusqu’à 21 espèces de viande, selon les besoins du client, avec un seul test. La méthode a été développée spécifiquement pour la viande, les aliments transformés, ainsi que des aliments pour animaux.

Possibilité d’analyser des espèces spécifiques

Avec ce nouveau test qualitatif, Eurofins offre des services de test sans précédent pour un large éventail de l’identification des espèces, y compris les « espèces spécifiques » PCR pour détecter une espèce en particulier et d’autres tests semi-quantitatifs pour déterminer les proportions des espèces contenues dans le produit. Le nouveau test de la spéciation de viandes est une autre illustration de la capacité d’Eurofins à miser sur ses compétences à fournir des solutions analytiques et de maintenir sa position de leader en tant que premier groupe de laboratoire de référence pour la nourriture.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend