Aller directement au contenu

Europe Snacks voit grand, très grand.

D’ici à cinq ans, Europe Snacks veut doubler de taille. Le leader français des biscuits apéritifs à marques de distributeurs a réalisé un chiffre d'affaires de 59 millions d’euros en 2010. Objectifs : 65 millions d’euros pour 2011 et 150 millions d’euros dans cinq ans.

D’ici à cinq ans, Europe Snacks veut doubler de taille. Le leader français des biscuits apéritifs à marques de distributeurs a réalisé un chiffre d’affaires de 59 millions d’euros en 2010. Objectifs : 65 millions d’euros pour 2011 et 150 millions d’euros dans cinq ans. Le nouveau PDG, Christophe Fenart, ex-directeur général de Marie, et le fond IK Partners, actionnaire majoritaire d’Europe Snacks, ne comptent pas lésiner sur les moyens. L’installation d’une troisième ligne de production de tuiles salées est prévue afin de porter la production de 35 millions de tubes à 55 millions dès 2012. Coût de l’investissement : 6 millions d’euros et 30 embauches prévues. Une unité de production supplémentaire sera construite pour proposer une alternative aux crackers de Belin. Là encore les moyens sont déployés : 10 millions d’euros, 30 embauches. Europe Snacks prévoit également d’élargir ses gammes de produits, en offrant de nouveaux parfums. L’entreprise souhaite également proposer des produits semi-finis aux industriels (riz soufflé, croutons…). Et afin d’assurer un essor à la hauteur de ses attentes, IK Partners est prêt à mettre 50 millions d’euros pour une acquisition stratégique en Europe.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend