Aller directement au contenu

Face à la sécheresse, la FNSEA est force de proposition.

La sécheresse dure en France, et avec elle les difficultés des agriculteurs. La FNSEA prédit une année 2011 plus difficile que celle de 1976. Et pour contrer cela, elle multiplie les initiatives. Ainsi, le syndicat majoritaire organise un colloque le 28 juin 2011 à Paris sur le thème : « Sécheresse : arrêtons de gaspiller l’eau ». Sur ce sujet, la FNSEA

La sécheresse dure en France, et avec elle les difficultés des agriculteurs. La FNSEA prédit une année 2011 plus difficile que celle de 1976. Et pour contrer cela, elle multiplie les initiatives. Ainsi, le syndicat majoritaire organise un colloque le 28 juin 2011 à Paris sur le thème : « Sécheresse : arrêtons de gaspiller l’eau ». Sur ce sujet, la FNSEA soulève la question du stockage de l’eau à usage agricole, aujourd’hui bien limité, comme elle l’avait déjà fait le 13 mai. En effet, il ne suffit plus à palier la pénurie d’eau que la France a à affronter, et ce de plus en plus fréquemment. Xavier Beulin, président du syndicat, a affirmé dans une lettre adressée aux députés le 19 mai 2011 qu’il « n’est plus acceptable que pour des raisons idéologiques » « notre pays se refuse de stocker de l’eau à usage agricole ». Ainsi, il suffirait de stocker 0,2% des précipitations, selon la FNSEA, pour faire face à la sécheresse.

Autre axe prioritaire du syndicat majoritaire : le prix de la paille. Dominique Barrau, secrétaire général, et Christophe Chambon, son homologue JA, ont présenté le vendredi 20 mai 2011, leur nouveau contrat-type de vente de paille entre céréaliers et éleveurs, à « un prix maximum de 23 € la tonne de paille en andain, prête à être récoltée ». Tous deux ont bien entendu appelé les céréaliers à ne pas broyer leurs pailles, mesure ayant déjà été prise en Corrèze. Des échanges de paille entre départements devront également être réalisés, étant donné les faibles rendements attendus dans certaines régions.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend