Aller directement au contenu

La foodtech française Feed. lance la première Smart food « Ready-to-drink » en Europe

Feed. est l’aboutissement d’une année de recherche conjointement menée par des nutritionnistes, des juristes, et le laboratoire pharmaceutique français fabricant. Feed. n’a pas d’équivalent en Europe et remplace un repas complet en réunissant 650 calories et tous les besoins nutritionnels : protéines, lipides, glucides, fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments, oméga 3 … Le tout, dans des proportions idéales. Une alternative …

La foodtech française Feed. lance la première Smart food « Ready-to-drink » en Europe
Feed. remplace un repas complet en réunissant 650 calories et tous les besoins nutritionnels.

Feed. est l’aboutissement d’une année de recherche conjointement menée par des nutritionnistes, des juristes, et le laboratoire pharmaceutique français fabricant. Feed. n’a pas d’équivalent en Europe et remplace un repas complet en réunissant 650 calories et tous les besoins nutritionnels : protéines, lipides, glucides, fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments, oméga 3 … Le tout, dans des proportions idéales.

Une alternative idéale en trois bouteilles

En Europe, les seuls substituts de repas existants sont des produits de régime avec environ 200 calories par portion, ce qui est beaucoup trop peu pour remplacer un repas. Alors que les offres existantes prônent la privation, Feed. propose la nutrition.
Bien que 3 bouteilles fournissent l’ensemble des besoins nutritionnels journaliers, l’objectif de Feed. n’est pas de se substituer intégralement à la nourriture traditionnelle, mais plutôt d’apporter une alternative idéale, de manière ponctuelle, aux personnes qui n’ont pas le temps, la possibilité, où l’envie, de s’alimenter avec un repas classique.

Dans le respect des normes européennes

Vegan, sans gluten, sans OGM, sans noix, «fabriqué en France » et à base d’ingrédients naturels de haute qualité, Feed. a été élaborée en conformité avec les directives de l’EFSA (European Food Safety Authority) et en rapport constant avec la DGCCRF.
Aux USA, Soylent, une Foodtech avec une formule moins aboutie, a déjà livré, en deux ans, plus de 8 millions de repas smart-food, après avoir levé 20 millions de dollars.

Contre la malnutrition

Feed. développe actuellement des partenariats avec des ONG/associations luttant contre la malnutrition, en privilégiant un business model Bogo. A chaque fois qu’un pack de 6 sera acheté, une bouteille de Feed. sera offerte à des causes humanitaires, choisies préalablement par les consommateurs.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend