Aller directement au contenu

France 2030 : Le Gouvernement lance le Soutien à l’offre de solutions pour l’industrie du futur

Dans le cadre du plan d’investissement France 2030, et à la suite de l’annonce du président de la République de consacrer 800 millions d’euros à la robotique le 25 octobre 2021 à Saint-Etienne, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, annoncent le lancement de l’appel à …

France 2030 : Le Gouvernement lance le Soutien à l’offre de solutions pour l’industrie du futur
Cet appel à manifestation d’intérêt vise à identifier les technologies françaises les plus prometteuses pour la transition vers l’industrie du futur. Il sera suivi, début 2022, de plusieurs appels à projets.

Dans le cadre du plan d’investissement France 2030, et à la suite de l’annonce du président de la République de consacrer 800 millions d’euros à la robotique le 25 octobre 2021 à Saint-Etienne, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, annoncent le lancement de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Soutien à l’offre de solutions pour l’industrie du futur ».
Cet appel à manifestation d’intérêt vise à identifier les technologies françaises les plus prometteuses pour la transition vers l’industrie du futur. Il sera suivi, début 2022, de plusieurs appels à projets.
Ce dispositif permettra d’atteindre un double objectif : structurer et consolider une offre française de solutions ambitieuses et innovantes pour l’industrie du futur d’une part ; poursuivre la dynamique de numérisation à l’œuvre dans tous les territoires d’autre part. Chacun de ces axes sera doté de 400 millions d’euros.

400 millions d’euros pour accompagner la transformation de sites industriels

Il s’agira de positionner la France sur des segments technologiques porteurs d’avenir (intelligence artificielle, 5G, blockchain, cloud…), en soutenant les acteurs émergents, les start-ups, PME ou ETI innovantes, dans le développement d’offres de solutions dédiées à de nouveaux usages industriels. Les projets d’amont, de développement de solutions et d’aide à l’appropriation des technologies (recherche, plateaux techniques…), seront également ciblés.

Par ailleurs, 400 millions d’euros supplémentaires seront destinés à accompagner la transformation de sites industriels mobilisant des solutions de pointe pour l’industrie du futur ou l’implantation de nouvelles usines 4.0. Les appels à projets dédiés aux projets de transformation vers l’industrie du futur seront ouverts prochainement.

L’appel à manifestation d’intérêt est ouvert jusqu’au 17 décembre 2021. Dépôt des candidatures sur le site du gouvernement : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend