Aller directement au contenu

Géant Vert et Bakkavör, des amis de 4ème gamme !

Comme présenté dans un article d’agroligne, Géant Vert et la société agroalimentaire 5ème Saison, appartenant au groupe Bakkavör, viennent de signer un contrat de licence à long terme. Ce dernier permettra à 5ème Saison de commercialiser une gamme de salades prêtes à l’emploi, sous la nouvelle marque Géant Vert Frais.

Comme présenté dans un article d’agroligne, Géant Vert et la société agroalimentaire 5ème Saison, appartenant au groupe Bakkavör, viennent de signer un contrat de licence à long terme. Ce dernier permettra à 5ème Saison de commercialiser une gamme de salades prêtes à l’emploi, sous la nouvelle marque Géant Vert Frais.

Et voici donc les premiers pas de la célèbre marque au rayon 4ème gamme ! Alors qu’il est plus connu pour son maïs doux depuis plus de 50 ans maintenant, Géant Vert dispose également d’une large gamme de légumes comme les pointes d’asperges blanches, les cœurs de palmier ou autres artichauts au rayon conserve. C’est donc bien vu de la part de 5ème Saison de vouloir capitaliser sur l’exceptionnelle notoriété dont dispose le fameux Géant Vert auprès des consommateurs pour relancer dès la fin de l’année 2011 le rayon 4ème gamme qui, il faut bien le dire, cherche la croissance depuis un moment déjà.

Parmi les salades 4ème gamme qui seront bientôt disponibles en grande distribution, on compte notamment :

  • Les monovariétés : cœur de scarole & iceberg, cœur de laitue croquant, frisée 100% cœur, iceberg & brins de carotte ;
  • Les mélanges : salade croquante, salade gourmande ;
  • Les jeunes pousses : mâches feuilles longues, roquette sauvage, mesclun, mélange tendres pousses.

5ème Saison profite ainsi de son expérience en distribution de salades 4ème gamme aux grandes et moyennes surfaces. La gamme proposée offre une grande diversité de variétés sélectionnées pour tenter de convaincre de nouveaux consommateurs d’opter pour les salades prêtes à l’emploi. Le président de 5ème Saison Christian Barqui commentait ainsi ce choix de développement : « les achats de salade 4ème gamme sont encore trop souvent des achats de dépannage, et notamment quand l’offre 1ère gamme est insatisfaisante. De plus, les consommateurs français n’achètent une salade en sachet que 8 fois par an, contre 16 en Angleterre ou en Belgique ! Le potentiel de progression du marché français reste donc énorme » !

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend