Aller directement au contenu

Le gouvernement rogne dans le budget de l’agriculture

Le ministère de l'Agriculture va se serrer la ceinture, à son tour, pour participer à l'effort collectif de restriction budgétaire.

Le gouvernement rogne dans le budget de l’agriculture
Le ministre de l’Agriculture a annoncé des coupes budgétaires pour participer à son tour à l’effort national de réduction de la dette publique et du déficit du PIB.

Le ministère de l’Agriculture s’engage à la réduction des dépenses publiques sous la forme d’une baisse de ses crédits budgétaires de 4,1 %. Désormais doté d’une enveloppe globale de 4,7 milliards d’euros, le ministère de l’Agriculture baisse ses dépenses de fonctionnement des services de 5,4 %.

L’esentiel des économies que réalisera le ministère de l’Agriculture constitue près de 210 millions d’euros net et est issu d’un gain de productivité des fonctions. Il s’agit ainsi d’une baisse des dépenses de fonctionnement des services de 5,4%, qui mènera une réduction de 225 postes au ministère dès 2015, menant à 16.048 personnes employées.

Participer à l’effort de réduction du budget

A la recherche d’économies, le gouvernement a décidé après le remaniement de revoir les enveloppes budgétaires de l’ensemble des ministères. Même si l’idée de ramener le déficit à 3% du PIB semble déjà largué aux oubliettes de l’Elysée, des lettres de « cadrage » ont été envoyées aux différents ministres. L’objectif pour Stéphane Le Foll sera de conjuguer économies et aides à une filière déjà en difficulté.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend