Aller directement au contenu

Guillaume Garot veut stimuler les exportations au Japon

En visite au Japon, le ministre de l'Agroalimentaire a tenté de dopper les exportations françaises sur le marché nippon qui reste très fermé alors que le Japon et l'Union européenne négocient un accord commercial depuis maintenant un an. « Nous avons progressé sur le plan agricole et agroalimentaire.

En visite au Japon, le ministre de l’Agroalimentaire a tenté de dopper les exportations françaises sur le marché nippon qui reste très fermé alors que le Japon et l’Union européenne négocient un accord commercial depuis maintenant un an. « Nous avons progressé sur le plan agricole et agroalimentaire. Nous avons déjà avancé avec l’ouverture du marché japonais pour les bovins de moins de 30 mois », a indiqué Guillaume Garot.
 

Export : « il ne suffit pas de lever les barrières tarifaires et non tarifaires »

Un groupe de travail franco-japonais spécifique sur l’agroalimentaire est prévu en marge de la visite du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, en France en avril prochain.
 
 
« Il ne suffit pas de lever les barrières tarifaires et non tarifaires, encore faut-il que les entreprises elles-mêmes se tournent vers l’export », a-t-il déclaré évoquant les négociations commerciales entre le Japon et l’Union européenne.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend