Aller directement au contenu

Herta mise sur une dynamique partenariale au service d’un prix stable

Face à l’instabilité des cours de la viande porcine et à une filière fragilisée par des crises à répétition, les coopératives CIRHYO et PORC ARMOR Evolution, et Herta décident d’étendre le contrat « Swap », une solution innovante et pérenne au service d’un prix stable.

Herta mise sur une dynamique partenariale au service d’un prix stable
Face à l’instabilité des cours de la viande porcine et à une filière fragilisée par des crises à répétition, les coopératives CIRHYO et PORC ARMOR Evolution, et Herta décident d’étendre le contrat « Swap », une solution innovante et pérenne au service d’un prix stable.

Après une première expérience réussie en 2015 et 2016, Herta s’engage dans deux nouveaux contrats « Swap » avec les coopératives CIRHYO, située à Montluçon (Allier), et PORC ARMOR Evolution, située à Loudéac (Côtes-d’Armor). 

Les contrats « Swap » ont été signés aujourd’hui d’une part, par Arnaud de Belloy, PDG de Herta, et d’autre part, par Francis Le Bas, Président de CIRHYO, et Philippe Lecornué, Président de PORC ARMOR Evolution. Les deux groupements de producteurs estiment que l’anticipation et la stabilisation de la marge dégagée vis-à-vis du coût de production plusieurs mois à l’avance permettent une gestion pérenne de l’exploitation porcine. De son côté, Herta souhaite poursuivre son engagement auprès des producteurs dans une démarche de production durable et d’amélioration continue de la qualité, comme elle le fait depuis 4 ans à travers sa filière « Préférence ».

Un partenariat donnant-donnant

Ces deux groupements et Herta ont en effet décidé de nouer un partenariat d’un nouveau type entre industriel et producteurs, en fixant un prix du porc payé au producteur à 1,33 euros/kg sur une période de 12 mois à compter du 1er janvier 2017. Le prix fixé dans le contrat sera assuré pour chaque producteur, pour le volume déterminé et la période choisie, quel que soit l’acheteur. Le contrat assure ainsi un revenu stable et de la visibilité pour le producteur.

Le contrat « Swap » encadre cette nouvelle relation : lorsque le prix du marché du porc constaté au Marché du Porc Breton sera inférieur au prix fixe du contrat, Herta compensera mensuellement auprès des éleveurs l’écart de prix, même s’il n’est pas l’acheteur. Dans le cas inverse, si le prix constaté sur le marché est supérieur au prix fixe du contrat, les éleveurs transféreront le montant de la compensation à Herta.

Ce système d’assurance créé et déjà testé en 2015-2016 par Herta, est né de nombreux échanges, avec le soutien de Jean Cordier, chercheur spécialiste des marchés à AGROCAMPUS OUEST à Rennes. Face à la fluctuation des marchés fragilisant les équilibres économiques, il permettra désormais aux éleveurs de CIRHYO et PORC ARMOR Evolution de connaitre le prix de vente de leurs porcs et de garantir une partie de leur marge.

La signature du contrat permet également à Herta de fixer sur la période équivalente son prix d’achat de la matière première, afin de prévoir une période longue ses coûts de production. Cette méthode contribue à donner une meilleure visibilité pour aborder les négociations commerciales annuelles.

Cette démarche novatrice est le fruit des volontés croisées d’Herta et des groupements de producteurs CIRHYO et PORC ARMOR Evolution de soutenir durablement la filière porcine en France et d’accompagner les éleveurs, au regard des défis connus par la filière depuis plusieurs années.

Qu’est-ce que le contrat « Swap » prôné par Herta ?

Le swap, qui signifie « échange » en anglais, est inspiré des contrats similaires utilisés dans la finance, permettant de couvrir des risques de marché. Il a d’abord été utilisé sur le marché des devises notamment, mais n’avait jamais été appliqué en agriculture avant 2015. Le concept novateur du « Swap » sur la valeur porc jambon réside dans le transfert d’un prix variable vers un prix fixe, sur une période longue et déconnecté des circuits de livraison physique.

Ces échanges réciproques permettent d’assurer que le prix fixé en commun dans le contrat sera appliqué à chaque opérateur, pour le volume déterminé et sur la période choisie. Pendant la période contractuelle, les cours du porc issus du Marché de Porc Breton (MPB) sont  régulièrement comparés au prix fixe du contrat. Lorsque le prix du porc MPB constaté sera inférieur au prix fixe du contrat, Herta compensera mensuellement, via CIRHYO et PORC ARMOR Evolution, le montant de la compensation.

Ainsi, durant la période du contrat, et pour les volumes établis, chaque partie obtiendra le prix fixé en commun.

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend